top of page

Un voyage inoubliable à Bali et Nusa Penida : 10 jours d'aventures insulaires


Le temple Ulun Danu Bratan avec des fleurs et le lac

 

Bienvenue dans ce nouveau carnet de voyage, relatant notre aventure de 10 jours à Bali et à Nusa Penida ! Ces deux joyaux de l'archipel indonésien – situés à environ 1h de vol de la capitale Jakarta – nous ont réservé une expérience inoubliable fin 2019. D'abord Bali, avec ses plages de sable blanc, ses jungles, ses rizières en terrasse et ses temples majestueux. Puis Nusa Penida – l'île sauvage et préservée – avec ses falaises spectaculaires et ses eaux turquoises 🤩.


Alors, prêts pour l'aventure ? On vous emmène avec nous à la découverte des paysages exotiques, du patrimoine historique millénaire, et des traditions balinaises ! Que vous soyez à la recherche de farniente ou bien assoiffés d'exploration, il y en aura pour tous les goûts 😉.



Sommaire



Infos pratiques


Langue : La langue officielle est l'indonésien. Mais rassurez-vous, la zone étant (très) touristique, de nombreux Balinais parlent également l'anglais !


Monnaie : La monnaie locale est la roupie indonésienne (IDR). En juin 2023, 1 EUR se convertissait en 16000 IDR. Assurez-vous d'avoir des espèces sur vous, car les cartes ne sont pas acceptées partout (encore moins sur des petites îles comme Nusa Penida). Les distributeurs automatiques de billets et les bureaux de change sont facilement disponibles dans les zones touristiques.


roupies indonésiennes
Oui, vous aurez des billets de cent mille en poche 😉

Formalités administratives : Pour les ressortissants français, le passeport est obligatoire, avec une validité supérieure à 6 mois à la date d'entrée. Pour les courts séjours, pas besoin de faire de démarche à l'avance : le visa touristique (payant) s'obtient à l'arrivée et est valable 30 jours.

▷ Retrouvez toutes les informations sur le site diplomatie.gouv


Santé : Quelques recommandations avant de débuter votre voyage :

▷Il est fortement recommandé de souscrire une assurance voyage couvrant les frais médicaux (hospitalisation, chirurgie...) car sinon vous risquez de vous voir refuser les soins, même en cas d'urgence vital (les hôpitaux ne prodiguent aucun soin tant qu'ils n'ont pas une carte à débiter). Un article pour vous aider à choisir une assurance.

▷ Il est recommandé d'être à jour dans ses vaccins usuels (DTP et ROR), mais aussi pour les hépatites A et B. Selon les conditions de séjour (zone rurale ou non), on peut ajouter à la liste de vaccins : fièvre typhoïde, encéphalite japonaise et la rage. Le sud de Bali et Ubud ne sont pas des zones rurales.

▷ Pas de risque de paludisme à Bali, mais les moustiques véhiculent d'autres maladies (comme par exemple la dengue, le chikungunya...) ; les mesures physiques (vêtements longs, répulsifs, moustiquaires) sont donc de mises !


Sécurité : Bali est généralement considérée comme une destination sûre pour les voyageurs. Cependant, il est toujours conseillé de faire preuve de prudence avec ses effets personnels, car les autorités notent une recrudescence des vols à l'arraché. Concernant les risques naturels, l'Indonésie se trouve au carrefour de plaques tectoniques (séismes, éruptions volcaniques fréquentes). Toutefois, les volcan Batur et Agung à Bali ne sont actuellement pas en activité.


Culture : Bali est profondément imprégnée de la culture hindoue. Il est important de respecter les coutumes et les traditions locales, notamment lors des visites de temples où il est recommandé de se vêtir de manière appropriée.


Prise électrique : La tension électrique à Bali est de 230 volts avec une fréquence de 50 Hz (similaire à la France). Les prises ont soit des fiches de type C (prises européennes) soit de type F (prises européennes avec broche pour la terre) ; il n'y a donc pas besoin d'adaptateur !



À quelle saison partir à Bali et quel moyen de transport privilégier sur place ?


▷ Côté climat 🌞


Bali bénéficie d'un climat tropical toute l'année avec deux principales saisons : la saison sèche et la saison humide !

La saison sèche s'étend généralement de mai à septembre. Pendant cette période, les températures sont agréables, allant de 25°C à 30°C, avec moins d'humidité et peu de pluie.

La saison humide s'étend de novembre à mars, avec des pluies plus fréquentes – souvent sous forme d'averses tropicales qui peuvent durer quelques heures avant de laisser place à des éclaircies. Les températures restent chaudes, autour de 26°C à 31°C.


Pluviométrie et températures moyennes à Bali (crédit : climatsetvoyages.com)
Pluviométrie et températures à Bali (crédit : climatsetvoyages.com)

On ne vous le cache pas, la saison sèche est la période la plus favorable pour profiter de l'île, que cela soit pour les plages, les activités en plein air ou pour explorer les nombreux sites touristiques! Nous sommes partis début décembre et avons dû affronter de sacrés averses (courtes mais intenses !). Cependant, sur 10 jours nous avons quand même eu de très belles journées ensoleillées 😉. Et les paysages étaient très verdoyants !



▷ Côté transport 🛵


Plusieurs options de transport sont disponibles pour vous déplacer dans l'île – certains offrant plus de flexibilité que d'autres.

Scooter à Nusa Penida
Notre petit scoot' à Nusa Penida !
  • La location de scooter : c'est LE moyen de transport le plus populaire à Bali ! C'est pratique pour explorer l'île, mais on doit vous prévenir : le trafic est très très dense dans toute la zone du sud et de Denpasar. Même si les routes sont à peu près en bon état, on ne vous le recommande pas tellement c'est le chaos. Nous avons préféré cette solution sur une île moins touristique comme Nusa Penida.

  • Voiture privée avec chauffeur : c'est un moyen de transport plus confortable et sécurisé ! Autre avantage : si vous réservez votre chauffeur à la journée, il vous attendra et vous déposera de sites en sites, ce qui vous permet d'explorer Bali à votre rythme. Cette solution a bien sûr un coût, mais il reste raisonnable : nous avions payé 700k roupies (soit entre 40 et 50€) à deux pour une journée de taxi, où le chauffeur nous avait fait visité 4 à 5 spots différents au sud de l'île.

  • Taxis et applications de transport : Les taxis moto ou voiture sont très facilement disponibles à Bali, notamment dans les zones touristiques. Le meilleur moyen est d'utiliser une application, comme par exemple Grab (équivalent d'Uber), pour avoir un bon tarif.

  • Transport en commun : Bali dispose également d'un réseau de transports en commun comprenant des bus et des minibus appelés "bemo". Ces options sont plus économiques, mais peuvent être moins pratiques si vous souhaitez visiter des endroits spécifiques hors itinéraires desservis.



Budget pour 10 jours de voyage à Bali


Voici le budget détaillé de notre voyage de 10 jours à Bali et Nusa Penida, avec des alternatives sur les prix des logements pour que tout le monde se fasse une idée selon sa bourse 😉.


Transport :

  • Vol international Paris – Denpasar : pour un aller-retour en décembre (avec escale à Bangkok), nous avions payé 850€ par personne. De manière générale, il faut compter de entre 800 et 1100€ selon la saison.

  • Taxi aéroport : environ 10-12€ pour le transfert entre l'aéroport et notre airbnb.

  • Location de scooter : entre 50k et 60k roupies par jour, soit donc la modique somme de 3.5€ !

  • Location de voiture avec chauffeur : c'est bien sûr variable en fonction de la durée, du type de véhicule et de la distance parcourue. Pour une voiture pour 4 personnes, nous avions payé 40-50€ la journée.

  • bâteau entre Bali et Nusa Penida : environ 20-30€ la traversée

Hébergement :

  • Auberges de jeunesse / guesthouses : environ 10-15€ par nuit et par personne (soit 100-150€ pour 10 jours).

  • Hôtels / petites villas 3-4 étoiles : 25-50€ par nuit et par personne (soit 250-500€ pour 10 jours).

  • Hôtels / resorts 4-5 étoiles : à partir de 60€ par nuit et par personne. Souvent sur le front de mer, on est plutôt même à 100€ par personne.

Repas :


L'Indonésie – comme beaucoup d'autres régions d'Asie du sud-est – présente l'avantage d'avoir une offre de restaurants (très) bon marché 😄. Et même si Bali est une zone touristique plus cher que le reste du pays, il est possible de manger pour des sommes très faibles, notamment dans les "warungs", les petits restaurants locaux.

  • Repas dans des warungs : environ 2-5€ par repas et par personne.

  • Repas dans des restaurants type "occidentaux" : à partir de 7-10€ par repas et par personne.

  • Repas dans des restaurants haut de gamme : à partir de 20€ par repas et par personne

Activités et visites :

  • Visite des temples et des sites touristiques : frais d'entrée variables mais faibles, généralement entre 1 et 5€ par personne.

  • Entrée pour le parc Garuda Wisnu Kencana : environ 7€ par personne + 10€ pour la visite de la statue.

  • Activités sportives et excursions : les tarifs varient en fonction de l'activité choisie, comptez en général entre 20 et 70€ par personne. Par exemple

    • Excursion VTT dans les rizières + visite plantation de café : 50€ par personne

    • Excursion snorkeling à Nusa Penida : 40€ par personne

  • Shopping et souvenirs : en Indonésie, le marchandage est monnaie courante, assurez-vous donc de négocier les prix 😉 ! Les prix des petits souvenirs peuvent varier, mais sont généralement compris entre 10-30€. Nous avons dépensé environ 75€ par personne.

Budget total :


Pour nos 10 jours de voyage, notre budget s'est établi à 1600€ par personne. En terme de logement, nous avions réservé des airbnbs confortables dans des petits complexes avec piscine, pour en moyenne 40€ la nuit à deux.



Itinéraire et récit du voyage à Bali et Nusa Penida


Itinéraire à Bali


Voici ci-dessous l'itinéraire de nos 10 jours à Bali et Nusa Penida. Pour tous nos trajets sur l'île de Bali, nous avons pris des taxis (moto ou voitures). Nous avons loué un scooter seulement sur Nusa Penida où la circulation est beaucoup moins dense.

idée d'itinéraire pour 10 jours à Bali et Nusa Penida
Notre itinéraire pour 10 jours à Bali et Nusa Penida !

Nous avons eu quatre points de chute différents : d'abord Seminyak (3 nuits), puis Nusa Penida (2 nuits), ensuite Ubud (3 nuits), Munduk (1 nuit) et enfin une dernière nuit retour à Ubud avant notre vol.



Le sud de Bali


Jour 0 : Arrivée


Après une quinzaine d'heures de vol cumulés et une loooongue escale de 5h à Bangkok, nous arrivons à l'aéroport international de Denpasar en début de soirée ! Nous sommes un peu rincés du voyage, mais très contents de mettre enfin le pied sur le sol balinais 😁.

avion 747 de Thai Airways
Nous étions très content de faire le vol en 747 !

Après avoir récupéré les bagages, nous faisons un stop à la sortie de l'aéroport pour acheter une carte SIM locale. 10 GB pour un peu moins de 10€, c'est très correct – même s'il est possible d'avoir moins cher dans des petites boutiques en ville. Vous pouvez très bien vous débrouiller sans carte SIM à Bali, vu qu'il y a du wifi dans tous les restaurants, cafés et magasins ! Mais cela reste quand même pratique pour commander des motos taxis quand vous êtes sur des sites touristiques un peu éloignés des villes.


Nous profitons justement de notre nouvelle carte pour commander un Grab, qui nous emmène dans le district de Kerobokan Kelod, à l'ouest de Denpasar. C'est là que nous retrouvons Erick – un français qui a quitté la Provence pour ouvrir son gîte à Bali ! Et son "Apple villa" a plutôt du charme 😄 !

piscine de Apple Villa à Bali
La petite piscine de la villa ;)

Épuisés du périple, on se couche tôt pour attaquer la journée du lendemain en pleine forme 😉.



Jour 1 : le temple de Tanah Lot et Seminyak


Ça y est, les choses sérieuses commencent vraiment ! La nuit nous a permis de récupérer un peu, et le petit-déjeuner copieux à base de tartines et de fruits frais finit de nous donner des forces ! Première destination du séjour : le temple Tanah Lot, situé sur la côte ouest de l'île.

Le rocher du temple de Tanah Lot à Bali
Le rocher du temple de Tanah Lot

Perché sur un rocher à quelques mètres de la côte, Tanah Lot est entouré par les vagues tumultueuses de l'océan Indien... quand la marée est haute ! Même s'il n'est pas très grand, le temple impressionne par sa configuration et son architecture. Il faut dire que c'est la première fois que nous observons un site traditionnel balinais 😛.

Le temple de Tanah Lot à marée basse
Le temple de Tanah Lot à marée basse

Une cérémonie est en cours, avec dépose d'offrandes colorées ; nous en profitons pour nous promener autour du temple le long de la plage. Le bruit des vagues, les nuages noirs à l'horizon, le son des gongs retentissant au loin... Il en résulte une ambiance mystique presque inquiétante 😄.

Panorama au loin sur le temple de Tanah Lot, sous un orage
L'orage guette sur le temple !
arche naturelle temple de Tanah Lot
Une arche naturelle, au détour de la promenade sur la plage du temple

Nous déjeunons en terrasse d'un warung à côté du temple, avec vue sur la mer. Une fois rassasiés, nous nous mettons en route pour la prochaine étape du jour : le front de mer dans le quartier de Seminyak.


Les nuages se font de plus en plus menaçants, et ce qui devait arriver arriva... Des trombes d'eau se déversent sur nous ! On a tout juste le temps de se réfugier sous un abris de bus. Les Grab étant pris d'assaut à cause du mauvais temps, on devra attendre plus de 30 minutes avant de trouver une voiture qui nous ramène plus au sud sur la côte 😄.


Seminyak, c'est LA station balnéaire branchée à proximité de Denpasar. Ici, l'ambiance est très cosmopolite : restaurants internationaux en tout genre (japonais, mexicains, européens...), boutiques et cafés tendance se succèdent le long du littoral. Nous flânons le long de la page et faisons même une petite halte sur le sable chaud. Après tout, pourquoi pas ? – le soleil a fait son retour 😉.

Coucher de soleil sur la plage de Seminyak
Coucher de soleil sur la plage de Seminyak

Nous nous aventurons ensuite dans les rues animées, où nous errons au hasard de magasins en magasins, en passant par les galeries d'art et les petits marchés locaux. Nous nous installons en terrasse du très bon "Mano Beach House", qui propose des tapas à base de fruits de mer et des salades, mais surtout une vue imprenable pour notre premier coucher de soleil sur la plage !



Jour 2 : La statue GWK et le temple d'Uluwatu


Aujourd'hui nous décidons de prendre un chauffeur recommandé par notre airbnb pour explorer la presqu'île au sud de Bali sur la journée. Et la première étape du jour n'est autre que le parc culturel du Garuda Wisnu Kencana (GWK), difficile à manquer ! En effet avec sa statue qui culmine à 122 mètres, on l'aperçoit quasiment en tout point de Denpasar.

La statue GWK à Bali
L'immanquable statue GWK !

Le parc GWK est dédié à l'art et à la culture balinaise : il accueille avant tout des spectacles culturels de musique et de danse, comme par exemple la danse traditionnelle kecak (comprendre la "danse du feu" 😉). Nous avons l'occasion d'assister à une représentation, qui se révèle assez impressionnante par sa mise en scène et par les costumes des danseurs.

Spectacle de musique et de danse traditionnel au parc GWK
Spectacle de musique et de danse traditionnel au parc GWK

Nous nous promenons dans les jardins du parc, où les sculptures et diverses installations artistiques se succèdent, reflétant l'histoire et les légendes de Bali.

Vue panoramique sur le parc GWK, ses salles de spectacle et ses pavillons
Vue panoramique sur le parc, ses salles de spectacle et ses pavillons

Une façade représentant l'oiseau mythique Garuda
Une façade représentant l'oiseau mythique Garuda

Le clou du spectacle est bien sûr la colossale statue du dieu hindou Vishnu sur sa monture mythique : l'oiseau Garuda ! Construite en 2018 (pour pas moins de 100 millions de dollars), c'est la plus haute statue d'Indonésie et il est possible de monter à l'intérieur à son 23ème étage 😄.


Statue GWK à Bali

Après cette première expérience culturelle, nous décidons de nous rendre au temple d'Uluwatu (nom complet : "Pura Luhur Uluwatu") à la pointe sud-ouest de la presqu'île. Perché sur une falaise abrupte de 70 mètres de haut, le temple domine l'océan Indien !

L'entrée du temple Uluwatu, Bali
L'entrée du temple Uluwatu

Le temple d'Uluwatu sur sa falaise
Le temple à flanc de falaise domine l'océan !

Nous retrouvons l'architecture typique balinaise, semblable à une petite pagode, avec une chambre en bois et des toits de chaume superposés. Nous nous promenons dans le parc le long de la falaise ; la vue panoramique est tout simplement superbe.

La promenade du temple d'Uluwatu le long de la falaise
La promenade du temple le long de la falaise

Pour la suite de la journée, direction Blue Point et la plage d'Uluwatu ! Notre chauffeur nous dépose sur les hauteurs, ce qui nous permet d'admirer la vue sur la baie en descendant. On vous avoue que nous sommes complètement sous le charme 😍 !

Vue panoramique sur la plage d'Uluwatu
Le superbe rivage de la plage d'Uluwatu !

L'après-midi est déjà avancée, mais nous n'avons pas encore eu le temps de déjeuner. Nous faisons donc étape au "Single Fin Bali" et sa magnifique terrasse pour partager une pizza. Repus, nous descendons sur la plage et faisons une petite session photo entre les rochers.

Les rochers et falaises de la plage d'Uluwatu
Très découpée, la plage d'Uluwatu se niche entre les rochers de la falaise

Les vagues sur cette côte attirent bon nombre de surfeurs ; on en profite pour se poser sur la plage et admirer le spectacle. De toute façon nous n'avons plus grand chose au programme pour cette fin d'après-midi : baignade, bronzette et lecture 😁.


Le soir, nous mettons le cap vers la plage branchée de Jimbaran. Cette plage de sable fin s'étend sur plusieurs kilomètres... ce qui en fait le point de concentration de tous les restaurants et resorts ! On ne vous le cache pas, c'est un peu l'usine à touristes... Les tables des restaurants quadrillent la plage ; on s'installe donc sur la terrasse d'un établissement proposant des spécialités de la mer. Au menu : langoustes et poisson frais ! La soirée est même couronnée par un petit feu d'artifice !

Coucher de soleil sur la plage de Jimbaran
Coucher de soleil sur la plage de Jimbaran...

feu d'artifice sur la plage de Jimbaran
... Et même feu d'artifice !

Nusa Penida


Jour 3 : En bâteau pour Nusa Penida !


Changement de décor aujourd'hui, car nous quittons la très touristique Bali pour la petite île de Nusa Penida, réputée comme étant encore "sauvage" (... sans surprise, il y a déjà beaucoup de petits complexes hôteliers et de restaurants 😉).


Notre hôte à Bali a été super, il nous a permis de réserver à l'avance des billets pour le premier bâteau via la compagnie "S'Gening fast boat". Nous arrivons au port de Sanur à 8h30 et embarquons directement pour Nusa Penida ! La traversée dure un peu moins d'une heure ; cela nous permet de déposer nos affaires en milieu de matinée dans les bungalows qui vont nous abriter pendant deux jours.

Scooter à Nusa Penida
Notre nouveau fidèle destrier !

C'est l'heure pour nous de tester notre toute première virée en scooter 😁 ! Nous n'en avons jamais fait avec Elo, d'où une petite appréhension au début. Nous en louons un chacun auprès de notre hôte, et on s'entraîne une heure sur un parking désaffecté à côté des appartements. Demandez bien les casques à votre loueur ; le notre n'en donnait pas au début sous prétexte que "la police ne contrôle pas ici". Il a fallu lui expliquer que c'était plutôt pour une question de sécurité 😁.


Et c'est parti sur les routes de Nusa Penida ! Heureusement, il n'y a pas trop de circulation. Notre première étape est la plage de Crystal Bay, nichée dans la jungle et réputée pour ses eaux cristallines. C'est indéniable, le cadre est super sympa !

Panorama sur la plage de Crystal Bay, Nusa Penida
La crique abritée de Crystal Bay

Nous empruntons le chemine qui part au sud de la plage, avec des escaliers, pour une courte (mais intense !) randonnée qui nous mène jusqu'à la plage de Pandan. Le sentier grimpe bien, au beau milieu d'une nature luxuriante, mais offre de superbes vues sur l'océan. À la fin, nous sommes récompensés par une plage isolée, vide de gens, encadré par la végétation tropicale. C'était un véritable havre de paix 😉.

La plage de Pandan, Nusa Penida
La plage de Pandan, complètement déserte ! Il est possible de louer des transats auprès du bouiboui du coin

Après une bonne baignade, nous rebroussons chemin et retrouvons nos scooters à Crystal Bay. Notre prochain objectif est Kelingking Beach et sa falaise iconique ! Il faut noter que les temps de trajet donnés par Maps sont loins – TRÈS loins – de la réalité 😄. Les routes sont sinueuses et très souvent en piteux état, avec des nids de poule géants, voire plus du tout de goudron, ce qui fait que nous mettons plus d'une heure et demie pour arriver à destination. Au moins, on traverse des petits villages et des champs pittoresques !

Jungle à Nusa Penida
Les paysages typiques rencontrés en chemin sur Nusa Penida

Panorama sur la plage et la falaise de Kelingking à Nusa Penida
Et la vertigineuse mais sublime vue sur Kelingking Beach !

Une fois arrivés, nous sommes époustouflés par la vue imprenable sur les falaises qui plongent dans les eaux turquoise. La plage se trouve 150 mètres plus bas, au pied d'escaliers abruptes et vertigineux... Nous préférons profiter du spectacle en restant en haut, avec une bonne noix de coco fraîche 😛.


Nous rentrons juste avant le coucher de soleil, pour éviter les galères en scooter dans le noir, et dînons près de nos bungalows.



Jour 4 : Snorkeling, Broken Beach et coucher de soleil sublime !


Aujourd'hui, nouveau réveil matinal car nous participons à une excursion en bateau pour explorer différents sites de snorkeling !


Le premier arrêt de la journée est un spot à la pointe ouest de l'île, réputé pour abriter des raies manta. Nous enfilons nos masques, tubas et palmes, et nous jetons à l'eau. Le courant est fort et il y a pas mal de méduses autour de nous ; heureusement notre guide repère rapidement une raie qui se tapit sur les fonds marins. Il y a bien 5 à 6 mètres de profondeur, ce qui rend les clichés difficiles 😅.

raie manta à Nusa Penida
Si si, la masse sombre au dessus du plongeur est bien une raie manta 😛

Le bateau nous reprend et nous dépose successivement à deux autres sites de snorkeling riches en coraux et en poissons multicolores. Le plus beau spot se trouve proche de la plage de Crystal Bay, au niveau de l'île avec l'arche en pierre.

Les fonds marins près de Crystal Bay, Nusa Penida
Les fonds marins près de Crystal Bay

L'après-midi, retour à la terre ferme ! Nous partons vers deux nouvelles attractions naturelles emblématiques de Nusa Penida : Broken Beach et Angel's Billabong. C'est reparti sur nos petits scooters sur les routes cahoteuses de l'île 😉.

L'arche naturelle de Broken Beach, Nusa Penida
L'arche naturelle de Broken Beach

Broken beach, Nusa Penida
... Et la plage, accessible uniquement par bateau !

Broken Beach est une formation impressionnante, avec une arche rocheuse qui s'ouvre sur l'océan, créant ainsi une piscine naturelle d'eau turquoise. La plage n'est accessible qu'à marée basse et par bateau – et encore, il faut se méfier de la violence des vagues.

Angel's Billabong, Nusa Penida
Angel's Billabong

Non loin de là, Angel's Billabong nous laisse également sans voix ! Ce bassin naturel, bordé de formations rocheuses karstiques, est tout simplement superbe. C'est par contre le repère de tous les instagrameurs du coin 😅... Il faut attendre son tour pour avoir une photo dégagée.


On se promène sur la pointe de l'île, puis le long des falaises de la Dolphin Beach.


Pour terminer cette journée en beauté, nous optons pour un dîner au restaurant "Amok Sunset". Avec le recul, c'est LE plus beau spot de notre séjour 😍. Installés sur la terrasse près de la piscine à débordement et de la structure en bois du bâtiment, vous avez un panorama royal sur le chenal entre Nusa Penida et Nusa Ceningan. L'établissement propose une cuisine fusion occidentale, mais surtout une vue imprenable pour le coucher de soleil !!

Vigie du Amok Sunset à Nusa Penida
Vous pouvez être installés dans des petites vigies

Terrasse et piscine du Amok Sunset à Nusa Penida
Ou bien en terrasse avec la superbe piscine !

Coucher de soleil au Sunset Amok à Nusa Penida
On ne se lasse pas de cette vue incroyable 😍

Ubud et l'intérieur des terres


Jour 5 : Ubud et ses temples


Il est temps pour nous de faire nos adieux à Nusa Penida, qui nous a vraiment enchanté pendant deux jours ! Nous prenons un bateau tôt le matin pour le port de Sanur à Bali, puis direction Ubud avec un Grab.


Nous séjournerons dorénavant à "Gerebig Bungalows", qui propose des petites maisons individuelles à toit de chaume, simples mais confortables. Le cadre est mignon avec le jardin, la petite rizière et la piscine à débordement.

Gerebig Bungalows, Ubud
Les petits bungalows en chaume

Ubud est une ville réputée pour sa richesse culturelle, avec ses temples, son ambiance artistique (spectacles de danses) et ses musées. Nous commençons d'ailleurs l'exploration de la ville par une visite du musée Renaissance Blanco.

Entrée du musée Renaissance Blanco à Ubud, Bali
L'imposante entrée du musée Blanco

C'est l'ancienne demeure de l'artiste Antonio Blanco, qui abrite à présent la collection des œuvres du peintre. Avec son style romantique-expressif et rêveur, il met avant tout en scène le féminin, ainsi que la beauté et l'exotisme de Bali.


Nous nous promenons ensuite dans les rues d'Ubud, suivant au hasard les boutiques qui nous paraissent attirantes. Au détour d'un croisement, nous tombons sur le temple de Pura Gunung Lebah, niché dans un creux au bord de la rivière.

Une pagode à Ubud
Une pagode pointe le bout de sa tour !

Nous mettons ensuite le cap vers le principal temple de la ville : le Pura Taman Kemuda Saraswati – aussi connu sous le nom de temple du lotus.

Le temple Taman Kemuda Saraswati à Ubud
Le temple Taman Kemuda Saraswati

Ce site religieux est entouré d'étangs remplis de nénuphars et de lotus, et possède une scène de théâtre où des spectacles de danse traditionnelle balinaise sont souvent présentés ! Si vous en avez l'opportunité, n'hésitez pas à assister à une représentation en dînant en terrasse du "Café Lotus" 😉.


En fin d'après-midi, nous empruntons le chemin de randonnée sur la crète de Campuhan Hill. Environ 4km pour 1 heure de marche; la balade est super sympa.

Itinéraire de la promenade de Campuhan Hill (crédit : AllTrails)
Itinéraire de la promenade (crédit : AllTrails)

Le sentier monte tranquillement sur la colline, dominant la vallée, la forêt/jungle, puis enfin les rizières plus reculées.

Le chemin à crête de Campuhan Hill
Le chemin à crête de Campuhan Hill

Pour un dîner au beau milieu des rizières, vous trouverez justement le "Café Pomegranate" de l'autre côté de la vallée, qui vous accueille avec sa très belle terrasse !



Jour 6 : Excursion VTT et rizières en terrasse


C'est un voyage au cœur de la nature qui nous attend aujourd'hui 😉. Nous avons réservé un tour via une agence locale pour partir à la découverte de la région qui s'étend entre Ubud et les flancs du Mont Batur.


Nous partons en van dans un petit groupe de 9 personnes ; la première étape du jour est une plantation de café un peu spéciale... car elle récupère les grains dans les excréments du luwak !


Luwak dans une plantation de café à Ubud
Le luwak, la star du café local !

Ce mammifère est une civette asiatique (il ressemble à un croisement entre un grand furet et un opossum 😄) qui consomme les fruits du caféier. Sa digestion apporte un arôme particulier aux grains de café, apprécié particulièrement au Japon et aux États-Unis. Il en résulte le "kopi luwak", l'un des cafés les plus chers au monde (plusieurs centaines d'euros le kilo) ! Nous avons également eu la chance de déguster différentes variétés de thé de la région.


Le van reprend la direction du nord, en longeant cette fois les rizières en terrasse de Tegallalang. Ces terrasses verdoyantes, sculptées avec soin par les agriculteurs, sont un véritable symbole de l'agriculture traditionnelle balinaise. On prend le temps de faire quelques photos ; mais nous savons que nous y reviendront le lendemain pour se promener 😉.

Panorama des rizières en terrasse de Tegallalang
Un pré-aperçu des rizières en terrasse de Tegallalang

Nous poursuivons notre route jusqu'à Kintamani – village à 1450 mètres d'altitude, situé sur la crête de la caldeira du Mont Batur. Le panorama sur le volcan est splendide ; on aperçoit au loin le lac Batur qui l'entoure.

Panorama sur le lac et mont Batur
Panorama sur le lac et mont Batur

La descente en VTT commence non loin de là, sur le versant sud de la montagne, qui descend en pente douce jusqu'à Ubud. C'est l'avantage de cette excursion, il n'y a pratiquement pas d'effort à fournir 😁. Le tout à travers des superbes paysages de champs et de rizières. Nous dévalons assez rapidement la première moitié du trajet, en traversant des petits villages ruraux qui sont très (très) loin du tourisme de masse du sud de Bali. Nous faisons une halte dans l'un d'entre eux, où nous attend une visite d'une ferme traditionnelle, ainsi qu'un atelier de tressage de végétaux pour confectionner des offrandes !

Ferme traditionnelle dans la région d'Ubud
La ferme en question !

L'expérience est très sympa ; c'est l'occasion d'échanger avec les locaux et d'en apprendre plus sur les coutumes de l'île. On se posait pas mal de questions sur les cages/cloches en osier que l'on retrouve devant beaucoup de maisons ; nos hôtes nous apprennent qu'elles servent à enfermer les coqs pour les rendre agressifs en vue de combats en arène... 😅

cage pour coq à Ubud
Le type de cage pour coq

L'après-midi se poursuit par une promenade – toujours à vélo – sur des chemins pavés au cœur des rizières. Un atelier avec des agricultrices nous apprend les différentes étapes de la culture du riz, ainsi que le séchage des grains.

Culture des rizières dans la région d'Ubud, Bali
Session découverte des rizières 😁

Le van nous récupère après cette belle descente qui aura fait entre 20 et 25 kilomètres, et nous ramène au centre d'Ubud. Le soir, nous décidons de revenir manger dans les rizières ; cette fois-ci au "Sweet Orange Warung" à l'allure très convivial et au cadre charmant.

Coucher de soleil sur les rizières à Ubud
Coucher de soleil sur les rizières


Jour 7 : Temples de l'eau et cascade dans la région d'Ubud


Comme promis, nous retournons en cette matinée ensoleillée aux rizières de Tegallalang 😉. La beauté du site nous avait tellement plu hier qu'on se disait qu'il aurait été dommage de pas en profiter plus longtemps !

Les rizières en terrasse de Tegallalang, Ubud
Les superbes rizières en terrasse de Tegallalang

Cette fois-ci, nous prenons le temps de nous promener à travers les chemins sinueux qui serpentent entre les champs/bassins. Différentes boucles sont possibles – la plus grande passant par les vallées adjacentes et faisant 11 kilomètres. Nous décidons de nous limiter à notre vallée, car le programme du jour est chargé.

Le "Rice Titanic" dans les rizières de Tegallalang

Au détour d'un sentier, nous tombons sur le "Rice Titanic" qui nous fait bien sourire 😁. L'installation créative a du succès, les visiteurs se massent autour pour prendre des photos !


Une fois la promenade terminée, nous commandons un Grab, direction le temple Tirta Empul ! Datant du Xe siècle, ce site est un lieu sacré pour les Balinais, qui y pratiquent le rituel de purification. Nous avons été fascinés par la beauté architecturale du temple, ses différents bassins et fontaines.

Les bassins du temple Tirta Empul
Les bassins de Tirta Empul, dans lequels les fidèles peuvent se baigner et se purifier

Temple de Tirta Empul

À quelques centaines de mètres plus loin au creux de la vallée, se trouve le temple Candi Tebing Gunung Kawi. C'est un complexe de temples encore plus anciens, taillés à même la roche de la vallée.

les sanctuaires "candis" taillés dans la roche
Les "candis" – petits sanctuaires pour les offrandes et la méditation

temple Candi Tebing Gunung Kawi

N'hésitez pas à descendre les escaliers et à vous promener dans le sanctuaire : c'est super sympa ! Au retour, nous décidons de reprendre un taxi et d'aller tout au sud d'Ubud. La région abrite de nombreuses cascades, mais l'une des plus célèbres et impressionnantes est celle de Tegenungan !


La cascade de Tegenungan à Bali
La cascade de Tegenungan

On vous le confirme, le cadre est très beau avec la végétation luxuriante autour et la piscine naturelle au pied de la chute. En revanche, ne vous attendez pas à être seuls pour la promenade ou la baignade 😉.


Juste à côté de la cascade, vous pouvez visiter un parc zoologique assez curieux... Un parc qui n'accueille que des papillons ! C'est le "Kemenuh Butterfly Park", qui possède quelques petites serres où des papillons multicolores (et surtout géants) sont visibles à profusion !

Les allées arborées du parc Kemenuh Butterfly
Les allées arborées du parc

La partie la plus impressionnante est la "nursery" où sont élevés l'espèce de papillons les plus grands au monde : les Attacus Atlas, qui mesurent entre 20 et 30 centimètres.

nursery de cocons de papillon à Kemenuh Butterfly Park
La nursery et ses cocons géants !

papillon Attacus Atlas
Le papillon roi : l'Attacus Atlas

La région de Munduk


Jour 8 : Direction Munduk !


Aujourd'hui, nouveau réveil aux aurores car nous quittons Ubud pour remonter plus loin au nord de Bali, vers Munduk et le volcan Bratan.


La première étape du trajet sont les rizières en terrasses de Jatiluwih, classée au patrimoine mondial de l'UNESCO. Pour s'y rendre, les options ne sont pas très nombreuses : soit en taxi/chauffeur privé (pour un prix assez élevé), soit en scooter. Mais avec nos valises, la dernière solution n'était même pas envisageable !

rizières à Jatiluwih, Bali
Un close-up des rizières pour apprécier les étages ;)

L'avantage d'être dans un coin reculé, sans transport bon marché, c'est que le site échappe au tourisme de masse de Denpasar ! Et le détour valait vraiment le coup : dès notre arrivée, nous sommes émerveillés par le spectacle qui s'offre devant nous.

Les rizières en terrasse de Jatiluwih, Bali
Les superbes rizières en terrasse de Jatiluwih

La vallée est complètement ouverte comparée à celle de Tegallalang, les rizières en escalier s'étendent à perte de vue à flanc de colline. On en profite pour marcher une bonne heure à travers les chemins qui bordent les parcelles.


Après la promenade, nous retrouvons notre chauffeur et mettons le cap vers le nord, vers le majestueux temple d'Ulun Danu Beratan ! Situé au bord du lac Beratan, c'est LE temple que l'on voit sur presque toutes les couvertures de guide 😉.

Le temple d'Ulun Danu Beratan, Bali
Le temple d'Ulun Danu Beratan

Avec sa pagode qui semble flotter sur les eaux calmes du lac, le temple est tout simplement splendide ! Pour profiter du cadre un peu plus longtemps, nous déjeunons au restaurant "De Danau" qui possède une terrasse avec vue sur le lac.


L'après-midi, nous reprenons la route pour la fin de notre périple ! Heureusement, seule une trentaine de minutes nous sépare de notre destination Munduk 😁. C'est un charmant village perché entre 1000 et 1300 mètres d'altitude à flanc de colline et au bord du lac Tamblingan.


Après avoir déposé nos affaires à notre airbnb, nous nous lançons dans la randonnée des trois cascades de Munduk.

L'itinéraire de la randonnée des cascades de Munduk (crédit : AllTrails)
L'itinéraire de la randonnée des cascades (crédit : AllTrails)

La promenade des trois cascades à Munduk, Bali
La promenade des trois cascades

La boucle prend environ deux heures ; nous évoluons à travers une jungle bien verdoyante, parsemée ici et là de belles cascades : d'abord celle de Melanting, puis celle de Red Coral et enfin celle de Golden Valley.

Cascade à Munduk, Bali


Jour 9 : Les lacs de Tamblingan et Buyan


C'est déjà notre avant-dernier-jour, nous n'avons pas trop vu le temps passer 😢. Mais le programme de la journée s'annonce chargé ; nous allons profiter à 100% de cette fin de séjour ! Notre aventure se poursuit avec la visite du temple Ulun Danu Tamblingan, qui borde le lac du même nom. Constitué de 3 portes en pierre et 3 pagodes, c'est un petit bijou architectural qui se dresse fièrement dans le cadre paisible et enchanteur de Munduk.

Le temple Ulun Danu Tamblingan
Le temple Ulun Danu Tamblingan

Après avoir exploré le temple, nous partons en promenade le long du lac Tamblingan, sur sa rive ouest. Le lac – entouré de la montagne et de la jungle – est tout simplement superbe ; l'atmosphère est très apaisante.

Le lac Buyan, Bali
Les conditions du jour sont top pour la promenade 😍 !

Peu à peu, nous nous rapprochons du point de vue "Twin lake", qui offre une perspective panoramique sur le lac Tamblingan et son voisin Buyan.

Panorama depuis le point de vue "Twin Lake", Bali
Panorama depuis le point de vue "Twin Lake"

Non loin de ce site, sur les rives nord du lac Buyan, un départ de randonnée est possible jusqu'à la cascade de Banyumala (en contrebas de la caldeira, pour un peu moins de 6 kilomètres aller-retour). Après un pic-nic en bord de lac, c'est parti pour la descente ! Le sentier suit d'abord une ruelle carrossable puis se transforme en chemin.

La cascade Banyumala, Bali
La cascade Banyumala

À notre arrivée, nous sommes récompensés par la vue imprenable sur cette cascade nichée dans un écrin de verdure, qui se précipite dans une piscine naturelle. On ne vous cache pas que l'on n'a pas hésité deux secondes pour y piquer une tête et se rafraîchir 😉.


Nous profitons quelques minutes de la vue sur la vallée qui s'étend au pied de la montagne, puis rebroussons chemin.

panorama nord bali

La fin de journée et la soirée sont dédiées au trajet retour vers Ubud. En effet, nous nous rapprochons de Denpasar pour notre dernier soir, vu que notre avion le lendemain est vers 15h.



Jour 10 : La forêt des singes avant le retour !


Pour finir notre séjour en beauté, nous nous levons tôt pour faire une ultime visite avant notre retour : la fameuse forêt des singes d'Ubud ! Ce sanctuaire abrite une grande colonie de macaques crabiers (facétieux et curieux 😉), qui errent en liberté au sein des ruines du temple Dalem Agung Padangtegal.


les macaques à la forêt des singes d'Ubud
Vous ne serez pas seuls sur les allées du parc ;)

macaque grattant un autre macaque, Ubud
Grosse session papouilles sur le muret !

Le parc en lui même est très beau, avec ses ponts sculptés, ses passerelles en bois et ses arbres à longues lianes !

La Monkey Forest à Ubud

Une fois la visite terminée, nous récupérons nos affaires au airbnb et prenons la route de l'aéroport de Denpasar en taxi !

 

Et voilà, notre aventure en terre balinaise se termine ainsi 😊. Avec le recul, quelle superbe expérience cela a été ! Entre les paysages côtiers, les temples, les rizières, la montagne... Nous en avons vraiment pris plein les yeux !! On retiendra tout particulièrement la beauté de Nusa Penida et la gentillesse des balinais de façon générale. Si cet article vous a donné envie envie de plonger dans l'univers envoûtant de Bali, alors notre mission est réussie 😉. N'hésitez pas à nous faire part de vos commentaires ou de vos questions via la rubrique contact !



Comments


DALLE_photo_edited.jpg

Bienvenue sur notre blog ami(e) voyageur(euse) !

Ici tu vas pouvoir te perdre dans nos aventures aux quatre coins du monde, découvrir nos astuces pour voyager sans te ruiner, mais aussi rire de nos anecdotes les plus embarrassantes ! Alors, prêt(e) à embarquer ? 😉

Pour recevoir
toute mon actu

Merci pour votre envoi

  • Facebook
  • Instagram
  • Twitter
  • Pinterest
bottom of page