top of page

Weekend à Madrid : nos coups de cœur et incontournables de la ville


La Plaza Mayor de Madrid

 

Cela fait partie de ces villes où l'on prend plaisir à revenir encore et encore ! Notre dernière escapade à Madrid sur un weekend prolongé nous a tellement plu qu'elle nous a poussé à rédiger ce guide 😁. Trois jours intenses et enivrants, pour plonger au cœur de la vibrante capitale espagnole !


Située en plein centre du pays, sur les rives de la Manzanares, Madrid se dresse comme un témoin vivant de l'histoire et de la culture ibérique. Palais Royal, Parc du Retiro, Plaza Mayor, Puerta Del sol... Autant de sites emblématiques qui ont façonné et façonnent encore l’identité de la ville ! Les institutions culturelles de renom y sont nombreuses (Musée du Prado, Musée Reina Sofía, etc.) et abritent des collections d'art parmi les plus prestigieuses au monde.


Mais ce qu'on adore aussi à Madrid, c'est son effervescence ! Les rues fourmillent de vie de jour comme de nuit ; les marchés et les tavernes rassemblent locaux et touristes dans une ambiance festive (autour de délicieux tapas 😉) ; les bars et les clubs alimentent une vie nocturne des plus caliente de toute l'Europe 🤩... Nous faisons le point dans cet article sur nos coups de cœur et sur les sites qui nous semblent incontournables à Madrid !


 

Le Palais Royal et la Cathédrale de Madrid, vue du parc Huerta de la Partida

Sommaire



Que faire à Madrid ? Nos incontournables


Vous venez à Madrid pour la première fois et vous vous demandez que faire ? Pas de panique ! Nous avons tout prévu, avec une liste des sites historiques et culturels qui nous paraissent emblématiques de la ville 😉. À faire en deux ou trois jours, c'est selon votre envie et votre rythme !


  • Le Palais Royal : C'est la résidence officielle de la famille royale espagnole ! Même si vous ne risquez pas de croiser le roi (qui séjourne plutôt au palais Zarzuela), la visite vaut le détour pour son architecture majestueuse et ses intérieurs somptueux .

  • La Plaza Mayor : L'une des places les plus iconiques de la ville ! Bordée de bâtiments aux façades rouges et homogènes, elle abritait au XVIe siècle le principal marché madrilène.

  • Le Parc du Retiro : Un véritable poumon vert au cœur de Madrid, idéal pour une promenade (voire même pour une excursion en barque sur son grand lac ?) et pour admirer le Palais de Cristal.

  • La Puerta del Sol : Sans doute la place la plus animée de Madrid ! Célèbre pour sa statue de l'Ours et de l'Arbousier, elle abrite une multitude de grands magasins et la Maison Royale de la Poste. Pour la petite anecdote, c'est aussi le point kilométrique zéro des routes d'Espagne 😉.

  • Gran Vía : La suite logique après la Puerta del Sol ! Flânez sur cette avenue animée, réputée pour ses grands magasins, ses boutiques de luxe et ses théâtres. (On pourrait l'appeler le "Broadway madrilène" 😛)

  • Le Marché de San Miguel : À proximité de la Plaza Mayor, c'est LA bonne adresse pour tous les petits gourmets ! Dans ce marché gastronomique à la structure métallique originale, vous pourrez goûter à une grande variété de tapas et de spécialités locales.

  • Le Temple d'Amon (Debod) : Vous ne rêvez pas, il s'agit bien d'un temple égyptien antique du deuxième siècle av. J-C., reconstruit à Madrid ! Non loin du Palais Royal, il offre une belle vue sur le parc Casa de Campo, surtout au coucher du soleil.

  • La Cathédrale de l’Almudena : Située à côté du Palais Royal, cette cathédrale du XXe siècle est impressionnante de par son style architectural néoclassique.

  • Les quartier de Chueca et Malasaña : Pour une expérience plus contemporaine et bohème, explorez ces quartiers aux multiples boutiques, bars à tapas et clubs pour une vie nocturne endiablée !!

Grand angle sur la Plaza Mayor de Madrid depuis l'un de ses balcons
Grand angle sur la Plaza Mayor depuis l'un de ses balcons 😉

Et côté musée, que faire ? Avec plus d'une cinquantaine d'institutions, vous aurez l'embarras du choix en terme de sorties culturelles 😉. Cependant, si vous voulez aller à l'essentiel et ne visiter que les plus connus, nous vous recommandons les deux premiers de la liste suivante :


  • Le Musée du Prado : L'un des musées d'art les plus importants au monde (on pourrait le qualifier de "Louvre espagnol" 😛), abritant une collection impressionnante d'œuvres européennes, notamment de Velázquez, Goya et El Greco.

  • Le Musée Reina Sofía : Un musée d'art contemporain où vous pouvez admirer des œuvres célèbres telles que "Guernica" de Picasso.

  • Le Musée Thyssen-Bornemisza : Offrant une collection complémentaire aux deux précédents, ce musée présente une vue d'ensemble de l'art (ancien / moderne / contemporain) européen et américain.


Conseils pratiques et bons plans à Madrid


Se rendre et se déplacer à Madrid 🚄✈️


Que vous partiez de Paris, Lyon, Toulouse... (ou bien de complètement ailleurs 😛) les options ne manquent pas, et ce n'est pas pour nous déplaire ! Voici un bref guide :


En avion ✈️ :


Depuis de nombreux aéroports français, les vols directs pour Madrid sont fréquents. Que ce soient les compagnies low cost (Vueling, Transavia, EasyJet, etc...) ou traditionnelles (Iberia, Air France, etc...), elles ont bien compris l'attrait que possédait la capitale espagnole ! De cette concurrence résulte une abondance d'offres, avec souvent de bonnes affaires (surtout si vous réservez à l'avance !) comprises entre 80€ et 100€ aller-retour. Depuis Paris, comptez un temps de vol d'environ 2 heures.


En train 🚄 :


L'option la plus écologique sera plus longue et surtout plus chère. Que vous partiez de Paris ou Lyon, le train passera nécessairement par la vallée du Rhône, puis le long de la côte méditerranéenne, jusqu'à Barcelone. De là il vous faudra faire un changement. Le voyage prend environ 10 heures depuis la capitale française.

Carte des trains pour Paris - Madrid (crédit : catalunya experience)
Carte des trains pour Madrid (crédit : catalunya experience)

En bus 🚌 :


Les bus offrent une option économique (AR entre 80 et 100€ depuis Paris), bien que le trajet soit beaucoup plus long... Comptez presque une journée entière depuis Paris, et 12 heures depuis Toulouse.


En voiture 🚗 :


Pas sûr que cette option soit réellement viable, sauf si vous habitez à la frontière espagnole au pays Basque (il y a déjà 500 km et 5 heures de route !)... Depuis Paris, le trajet prend environ 13 heures, pour 1300 km, avec un coût en carburant et péages certainement très élevé. À envisager si vous restez plus longtemps en Espagne et que vous faites un road trip 😉.



Et une fois sur place, on se débrouille comment ?


Voici les options pour se déplacer dans la capitale espagnole, selon notre ordre de préférence :

  1. À pied : Eh oui ! Madrid est une ville relativement compacte et beaucoup de ses attractions touristiques sont concentrées dans le centre ; se promener à pied est donc une excellente façon de découvrir la ville et ses joyaux cachés 😉.

  2. Métro : Le métro de Madrid est l'un des plus efficaces et étendus d'Europe. Il dessert la plupart des sites touristiques majeurs, est relativement bon marché (1.50€ le ticket en 2023) et facile à utiliser. Il existe des cartes de Transport Touristique (Abono Turístico) qui offrent un nombre illimité de voyages dans tous les transports publics de Madrid pour une durée déterminée. Par exemple, une carte valable 1 jour pour la zone A ( le centre de Madrid) coûte environ 8,40€.

  3. Vélo : Pour les amoureux du Vélib, il existe BiciMAD ! Avec pas mal de voies cyclables et de stations de location de vélos, Madrid est devenue très conviviale pour les cyclistes. Un choix sain et idéal pour les distances moyennes 😛.

  4. Bus : Le réseau de bus de Madrid est également vaste et peut être une bonne alternative au métro.

  5. Taxi ou services de covoiturage : Pour le confort et la commodité, surtout la nuit, les taxis et les services de covoiturage comme Uber sont une option fiable.




Hébergement : quels sont les quartiers bon marché à Madrid ?


Trouver un logement bien situé et bon marché à Madrid peut être un défi ! Mais rassurez certains quartiers offrent un bon équilibre entre emplacement (proche de l'hyper-centre Opera), accessibilité et prix. Voici notre sélection des meilleurs quartiers pour se loger :


Carte des quartiers du centre de Madrid (crédit : uswib.com)
Les quartiers du centre de Madrid (crédit : uswib.com)

  1. Malasaña : Quartier branché et artistique, Malasaña est connu pour son ambiance bohème, ses boutiques vintage, ses bars et ses cafés tendance. Avantages : Proximité du centre-ville, ambiance jeune et dynamique. Prix : Modéré, abordable.

  2. Lavapiés : Un quartier multiculturel avec une forte influence artistique et une scène alternative florissante. C'est là où nous avons posé nos valises lors de notre dernier passage ! Avantages : Proche du centre, diversité culturelle, nombreux restaurants et bars à prix abordables. Prix : nous avons trouvé des options d'hébergement très abordables (à partir de 50€ la chambre sur airbnb) !

  3. Chueca : Connu pour être le quartier LGBT-friendly de Madrid, Chueca est animé, moderne et plein de vie. Avantages : Excellente vie nocturne, proximité du centre-ville et de la Gran Vía. Prix : Peut varier, avec des options allant de modérées à plus chères.

  4. La Latina : C'est l'un des quartiers les plus anciens de Madrid, connu pour son architecture historique et ses rues pittoresques. Avantages : Ambiance traditionnelle espagnole, excellents bars à tapas, proche de sites majeurs. Prix : assez variables, mais plus élevés que les quartiers précédemment cités.

  5. Argüelles et Moncloa : Zones populaires parmi les étudiants, grâce à leur proximité avec plusieurs universités. Avantages : Ambiance jeune, nombreux bars et restaurants abordables. Prix : Abordable, surtout dans les zones un peu plus éloignées du centre.



Notre weekend de 3 jours à Madrid


Itinéraire à Madrid


Voici l'itinéraire que nous avons suivi – dans les grandes lignes – pour notre séjour. N'hésitez pas à cliquer pour agrandir :


carte avec des idées d'itinéraires à Madrid pour 3 jours


Jour 1 : Le centre historique de Madrid et le Palais Royal


C'est parti pour notre weekend de trois jours à Madrid 😉. Les conditions sont idéales : soleil et grand ciel bleu ! Nous démarrons la matinée depuis le charmant quartier de Lavapiés où se situe notre airbnb (juste à coté de la station Anton Martin).


L'objectif du jour est simple : se promener tranquillement dans le centre historique, sans programme spécifique, pour profiter et s'imprégner un maximum de l’ambiance madrilène 😁. Et quoi de mieux pour cela que de commencer par la Plaza Mayor ?



C'est l'une des places les plus emblématiques de la ville ! Construite au XVIe siècle sous le règne de Philippe III (oui, c'est lui sur la statue au centre de la place 😉), elle a joué de nombreux rôles au cours de l'histoire : marché, arène de corrida, théâtre, et même lieu d'exécutions publiques durant l'Inquisition...


Aujourd'hui, la Plaza Mayor est un lieu de rencontre populaire, bordé de cafés, de restaurants et de boutiques de souvenirs. La place est entourée de bâtiments résidentiels de trois étages (avec précisément 237 balcons 😛. Si si, vous pouvez les compter !) avec un style uniforme et assez classique, typique de l'urbanisme espagnol.



Au nord est de la place, passez par la porte qui marque l'entrée de la Calle de la Sal, elle vous conduira tout droit à la Puerta del Sol. Véritable centre névralgique de Madrid (notamment en terme de transports), c'est LA place centrale qui fourmille d'animation aussi bien de jours que de nuits !



Que ne faut-il pas manquer sur la place ? La maison royale de la Poste (Casa de Correos) et son horloge, la statue de l'Ours et de l'Arbousier (El Oso y el Madroño)... Ou encore les grands magasins qui la bordent ! Petit tips : vous pouvez monter au dernier étage du "Corte Inglès" (sorte de Galerie Lafayette) pour avoir une vue panoramique sur la place 😉.



Pour les petits gourmands, vous trouverez à l'extrémité ouest de la place la "Pastelería La Mallorquina", une véritable institution de la pâtisserie depuis 1894 ! Et plus loin dans la Calle Mayor, les amateurs de charcuterie pourront acheter une variété incroyable de spécialités locales (dont le fameux jamón de Bellota) au "Museo del Jamón".



Pour le déjeuner, nous mettons le cap vers le marché de San Miguel, non loin de la Plaza Mayor. Ce marché couvert, avec sa structure en fer forgé datant du début du XXe siècle, offre une expérience culinaire authentique et moderne ! On y trouve une belle variété de produits espagnols traditionnels et de plats gourmet : tapas aux fruits de mer frais, fromages espagnols, vins, pâtisseries...


La Plaza et la Casa Villa à Madrid
La Plaza et la Casa Villa, entre le marché et le Palais Royal

Une fois rassasiés, nous prenons la direction du Palais Royal. Difficile de le manquer tellement l'édifice est imposant ! Et élégant de surcroît, avec son architecture baroque, pour témoigner de la grandeur de l'Espagne royale au XVIIIe siècle.



Bien qu'il soit la résidence officielle de la famille royale, le palais n'est utilisé que lors de réceptions protocolaires. On ne peut que vous recommander sa visite ! Vous pourrez y admirer ses intérieurs somptueux, avec par exemple la Salle du Trône, la Salle des Miroirs, la Salle de Porcelaine...


Le plafond peint de la salle du Trône du Palais Royal de Madrid
Le plafond peint de la salle du Trône


Chaque pièce est richement décorée, avec des peintures (Goya, Le Caravage, Velazquez...), des sculptures, des tapisseries et des meubles d'époque. Le Palais Royal abrite également l'Armurerie Royale, l'une des plus importantes collections d'armes et d'armures au monde.



Une fois la visite terminée, vous pouvez naturellement vous diriger vers la Cathédrale de l'Almudena, qui fait face au palais 🙂. Sa construction a débuté en 1883 et s'est achevée en 1993, ce qui en fait une des cathédrales les plus récentes du pays ! Elle présente un mélange de styles architecturaux, avec une façade néoclassique et un intérieur néo-gothique.


L'entrée et la façade principale de la Cathédrale de l'Almudena à Madrid

N'hésitez pas à entrer à l'intérieur, ça vaut le détour ! Vous pourrez admirer l'impressionnante nef de la cathédrale, ses vitraux colorés et son plafond.


Après toutes ces visites en intérieur, pourquoi ne pas aller prendre un bol d'air frais dans les Jardins de Sabatini 😉 ? Situés au nord du palais, ils tirent leur nom de Francesco Sabatini, l'architecte qui a conçu une partie du palais. On peut s'y promener parmi les haies taillées, les bassins et les statues, tout en profitant d'un panorama sur l'arrière du palais.



Pour la fin d'après-midi, nous décidons de lever le pied et de s'accorder une pause apéro... Avec vue panoramique ! À côté du Palais Royal et notamment près de la grande place "Plaza de España", les options ne manquent pas : il y a par exemple le "360° rooftop bar" ou encore le bar rooftop du "Dear Hotel Madrid". Nous partons sur le deuxième, car il est réputé un peu plus "confidentiel" 😉.



Panorama depuis un bar rooftop de Madrid

Pour le dîner, nous avons une suggestion originale à vous proposer : le plus vieux restaurant du monde ! Eh oui, il se situe à Madrid, il s'agit de la "Casa Botin" près de la Plaza Mayor ! Ouvert depuis 1725, il fait à présent parti du Guiness Book of Records. On y déguste une spécialité ancestrale : le cochon de lait roti ! Validé à 100% !!




Jour 2 : Art et culture au Prado ; escapade nature au Retiro


On a pris notre temps aujourd'hui : petite grasse matinée (c'est le weekend tout de même !), suivie d'un café et d'un croissant sur la terrasse d'une pastelería de notre quartier 😉. Ce qui explique pourquoi nous ne sommes opérationnels qu'à partir de 10h 😁.


Au programme ce matin : une visite culturelle ! Nous prenons la direction du Musée du Prado – l'une des galeries d'art les plus importantes et les plus visitées au monde. Inauguré en 1819, ce musée national est célèbre pour sa riche collection d'œuvres d'art européennes (période couverte : du XIIe au début du XIXe siècle ; pour environ 8 000 peintures et 700 sculptures !).



Petit conseil (que l'on aurait aimé connaître au préalable 😛) : on vous recommande chaudement de prendre vos billets en ligne à l'avance, si vous voulez éviter une heure de queue à l'entrée... Mais bon cela valait le coup d'attendre, nous ne sommes pas du tout déçus de la visite ! Dès l'entrée, une galerie impressionnante accueillent les visiteurs par des œuvres d'artistes espagnols emblématiques.

Une galerie du musée du Prado à Madrid

Velázquez, Goya, El Greco... Nous sommes admiratifs devant les chefs-d'œuvre de ces maîtres, qui captivent par leur complexité et leur profondeur. Dans l'une des salles, nous admirons les "Noires" de Goya – peintures qui reflètent la période turbulente et les troubles personnels de l'artiste.


Plus loin, les visiteurs peuvent trouver collection de peintures flamandes et italiennes, où les œuvres de Titien, Rubens, et Bosch offrent un contraste saisissant avec les maîtres espagnols. Nous ressortons du musée conquis, avec le sentiment d'avoir voyagé à travers l'histoire de l'art et d'en avoir appris en peu plus sur les nuances de chaque période et chaque style !


Après une rapide pause déjeuner, nous mettons le cap vers le Parc du Retiro qui se situe juste derrière le musée. C'est un véritable poumon vert au cœur de la ville ! S'étendant sur environ 125 hectares, il a été créé au XVIIe siècle comme une retraite pour la famille royale, avant d'être ouvert au public au XIXe siècle.



Le parc offre une variété de jardins, de sculptures, de monuments et de bassins en tout genre ; c'est vraiment super plaisant de s'y promener ! Nous commençons par le sud du parc, avec sa superbe roseraie. Nous remontons ensuite par les grandes allées bordées de platanes, pour aller découvrir le Palais de Cristal.


Le Palais de Cristal et son lac dans le Parc du Retiro
Le Palais de Cristal et son petit lac

Construit en 1887, il est inspiré du Crystal Palace de Londres et était à l'origine destiné à être une serre pour exposer des plantes exotiques. Entièrement fait de verre posé sur une structure métallique, il sert aujourd'hui de lieu d'exposition, notamment pour le musée de Reina Sofía.



En continuant de monter vers le nord, vous apercevrez d'abord le palais de Velázquez (musée d'art moderne) puis enfin l'Étang du Retiro. Ce lac artificiel est un point central du parc et l'une de ses attractions les plus populaires. On n'est pas sûrs de savoir pourquoi ; l'intérêt de louer des barques pour pagayer sur ce petit plan d'eau rectangulaire nous parait limité 😛.


L'étang du Retiro et le monument à Alfonso III
L'étang du Retiro et le monument à Alfonso XII

Toutefois, il est entouré de statues et de monuments – dont le monument à Alfonso XII ; ça vaut le coup de se promener autour 😉. Nous finissons notre promenade en sortant au nord du parc, face à la belle église de Saint-Manuel et Saint-Benoit.


L'église de Saint-Manuel et Saint-Benoit à Madrid
L'église de Saint-Manuel et Saint-Benoit

La sortie donne sur la Calle de Alcala, l'une des artères principales de la capitale, qui débouche sur la Puerta de Alcala et plus loin sur les boulevards de Gran Via.


La Puerta de Alcala


Notre prochaine étape du jour se situe juste à côté : il s'agit du "Palacio de Cibeles", anciennement connu sous le nom de Palacio de Comunicaciones lorsqu'il s'agissait du siège de la poste espagnole.

Le Palacio de Cibeles à Madrid
Le Palacio de Cibeles

Ce magnifique édifice néo-baroque est aujourd'hui le siège du conseil municipal de Madrid.. Il abrite également le "CentroCentro", un centre culturel et d'exposition. Et autre point intéressant : il offre une superbe terrasse d'observation avec une vue panoramique à 360° sur Madrid !


La vue depuis la terrasse du Palacio de Cibeles
La vue depuis la terrasse du Palacio de Cibeles

Pour 3€, ça aurait été dommage de s'en priver 😉. Pour continuer sur notre lancée des belles vues, nous décidons d'aller prendre un verre au bar rooftop "Azotea de Madrid" situé surs les toits du palais des Beaux-Arts. Sans surprise, les prix des consommations ne sont pas données, mais le cadre est vraiment superbe !


La vue panoramique depuis la terrasse d'Azotea de Madrid
La vue panoramique depuis la terrasse d'Azotea

On avoue qu'on est bien installés et qu'on ne voit pas le temps passer jusqu'à la nuit tombée 😛.


Et pour la soirée ? Explorez le quartier de Huertas pour dîner, avec ses nombreux cafés et restaurants !



Jour 3 : Un point de vue différent sur Madrid (Casa de Campo, Malasaña et Chueca)


Rebelote aujourd'hui : la matinée sera dédiée à la culture – avec la visite du musée Reina Sofía – et l'après-midi à la découverte de la ville, avec l'exploration de nouveaux quartiers et de parcs ! Le musée se trouve non loin de notre airbnb dans le quartier de Lavapiès ; nous y arrivons vers 10h.


Une sculpture sur la place faisant face au musée Reina Sofía
Une sculpture sur la place faisant face au musée Reina Sofía

C'est l'un des musées d'art contemporain les plus importants d'Espagne et une destination incontournable pour les amateurs d'art moderne ! Et pourquoi ça ? Tout simplement pour sa remarquable collection d'œuvres de maîtres espagnols du XXe siècle, notamment Pablo Picasso et Salvador Dalí ! Le joyau de sa collection est la célèbre toile de Picasso, "Guernica" – puissante dénonciation des violences fascistes lors de la guerre d'Espagne en 1937.



Le musée est abrité dans l'ancien Hôpital Général de Madrid, un bâtiment du XVIIIe siècle, rénové et agrandi avec des extensions modernes. À l'entrée, vous êtes accueillis par les collections permanentes mettant à l'honneur les mouvements artistiques majeurs du XXe siècle. En explorant les différentes salles et étages, vous découvrez les œuvres de Dalí, Miró et Juan Gris, ainsi que des œuvres d'artistes internationaux comme Francis Bacon et Yves Tanguy. Plus loin, vous trouvez des collections du pop art et diverses expositions temporaires qui illustrent les tendances artistiques actuelles !


"Wheat & Steak" de Miralda (1981) au musée Reina Sofia de Madrid
"Wheat & Steak" de Miralda (1981). On aimait bien le concept 😛

Une fois la visite terminée, nous nous mettons en recherche d'un restaurant pour la pause déjeuner. Le hasard fait bien les choses, il y a un "100 Montaditos" juste en face du musée 😁. Pour ceux qui ne connaissent pas, c'est une véritable institution en Espagne ! Il s'agit d'une chaîne de restaurants / bar à tapas très bons marché (certes ce n'est pas de la grande qualité, mais de notre côté on trouve que ça fait quand même le job ^^).


Tapas aux Oréos à 100 Montaditos à Madrid
Oui oui, il s'agit bien de tapas aux Oréos 😆

Pour éliminer les calories, nous avons prévu une belle boucle l'après-midi qui démarre depuis le Palais Royal et qui descend jusqu'à Casa de Campo ! Pour commencer, on vous conseille de passer par la Calle Mayor pour descendre derrière la cathédrale de l'Almudena et passer par les anciens Remparts Arabes.


La cathédrale de l'Almudena de Madrid, vue de derrière
La cathédrale, vue de dos 😉

Les vestiges des remparts datent du IXe siècle et témoignent de l'ère musulmane de Madrid, lorsque la ville était un avant-poste fortifié sous le règne de l'émir de Cordoue. Seule une petite portion subsiste aujourd'hui. Une fois que vous les avez passés, continuez de descendre jusqu'au pont de Segovie qui enjambe la Mazanares, la rivière de Madrid !


Si vous avez un peu de temps, n'hésitez pas à tenter la promenade le long de la rive ; elle est plutôt agréable ! Une large piste cyclable et piétonne est aménagée, avec ponctuellement des cafés qui la bordent.

La promenade le long de la Manzanares à Madrid
La promenade le long de la Manzanares

De notre côté, nous marchons une trentaine de minutes en direction du sud avant de rebrousser chemin et de nous rapprocher de notre prochain objectif : le parc Campo del Moro.


L'allée centrale du parc Campo del Moro à Madrid, avec vue sur le Palais Royal en arrière plan
L'allée centrale du parc Campo del Moro

Il s'agit d'un magnifique jardin situé en contrebas du Palais Royal. Conçu au XIXe siècle comme un jardin à l'anglaise, ce parc s'étend sur environ 20 hectares et offre une vue que l'on ne peut qualifier d'imprenable sur la façade ouest du palais ! Le parc abrite entre autre une riche variété de plantes, d'arbres, de fontaines et de paons qui se promènent librement 😉.


Nous mettons le cap ensuite vers le parc de Casa de Campo, plus à l'ouest. On vous recommande chaudement de passer par le belvédère de "Huerta de la Partida" : c'est à notre sens l'une des plus belles vues sur le Palais Royal et la cathédrale !


Vue panoramique sur le Palais Royal et la cathédrale de l'Almudena, depuis Huerta de la Partida
Quel spectacle sur le palais et la cathédrale !

Le parc Casa de Campo, c'est le plus grand parc public de Madrid ! Et quand on dit grand, c'est vraiment TRÈS grand. Il couvre environ 1750 hectares, soit plus de deux fois la surface du bois de Boulogne (échelle pour nos amis parisiens 😉). Historiquement, c'était le terrain de chasse pour la royauté espagnole. Aujourd'hui, c'est un espace de loisirs populaire pour les habitants et les visiteurs, avec un lac, des installations sportives, des restaurants, un zoo...


Point de vue sur le centre de Madrid depuis Casa de Campo
Point de vue sur le centre de Madrid depuis Casa de Campo

L'un des points forts du parc ? Son téléphérique, qui relie Casa de Campo au quartier d'Argüelles, juste au nord du Palais Royal. Spectacle garanti sur la ville et le parc lors du trajet 😉.



L'arrivée du téléphérique dans le centre tombe bien car elle vous amène directement près du Templo de Debod (ou temple d'Amon). Et oui, vous ne rêvez pas, il s'agit bien d'un temple égyptien ! Il date du IIe siècle avant J.-C. et a été offert par l'Égypte en 1968 en remerciement pour l'aide espagnole lors du sauvetage des temples de Nubie. Le temple, dédié aux dieux Amon et Isis, a été reconstruit pierre par pierre à Madrid et ouvert au public en 1972 😄.


Le temple d'Amon à Madrid
Le temple d'Amon

vue sur le Palais Royal depuis le temple de Debod à Madrid
Et une petite vue sur le Palais Royal depuis le temple 😉

Le programme de notre dernière fin d'après-midi / soirée est simple : déguster un bon apéro au "Ginkgo" (avec vue s'il-vous-plait !) puis nous promener dans les quartiers de Chueca et de Malasaña pour profiter de leur ambiance décontractée et festive !


Vue depuis la terrasse du bar Ginkgo à Madrid
Le bar possède une belle terrasse avec vue sur la ville et le palais

Pour vous rendre à Malasaña ou à Chueca, remontez le boulevard de Gran Via, qui a des allures de Broadway avec ses grands buildings et ses théâtres 😉.



À quoi vous attendre à Malasaña ? Une ambiance définitivement bohème et un esprit rebelle 😉. Bereceau du mouvement de la Movida dans les années 80, ce quartier vibre encore de son héritage artistique et alternatif. En flânant dans ses rues, vous découvrirez un mélange de street art, de boutiques vintage ou de créateurs locaux, de cafés éclectiques, de bars à tapas... Et bien sûr des soirées très animées !!


 

C'est ainsi que s'achève notre guide 😁. Nous espérons qu'il vous sera utile pour un prochain séjour dans la capitale espagnole ! Pour celles et ceux qui y seraient déjà allés, n'hésitez pas à laisser en commentaire vos coups de cœurs et vos bonnes adresses pour que l'on puisse l'enrichir !

Kommentare


DALLE_photo_edited.jpg

Bienvenue sur notre blog ami(e) voyageur(euse) !

Ici tu vas pouvoir te perdre dans nos aventures aux quatre coins du monde, découvrir nos astuces pour voyager sans te ruiner, mais aussi rire de nos anecdotes les plus embarrassantes ! Alors, prêt(e) à embarquer ? 😉

Pour recevoir
toute mon actu

Merci pour votre envoi

  • Facebook
  • Instagram
  • Twitter
  • Pinterest
bottom of page