top of page

Un weekend hivernal à Strasbourg : nos coups de cœur et conseils


Photo de nuit des rives de l'Ill avec la cathédrale Notre-Dame de Strasbourg en fond, illuminée

 

Bienvenue à Strasbourg, la capitale alsacienne et le cœur symbolique de l'Union Européenne ! C'est ici, sur les rives de l'Ill et du Rhin, que se croisent les influences françaises et allemandes, dans un cadre médiéval qui ne manque pas de charme 😉. Et pour preuve : la Grande Île, cœur historique de Strasbourg, est classée depuis 1988 au patrimoine mondial de l'UNESCO. Des ruelles pavées, des maisons à colombages colorées, des ponts fortifiés sur les canaux... Il n'en fallait pas plus pour nous faire voyager dans le temps !


La place devant la cathédrale Notre-Dame de Strasbourg

Qui dit décembre à Strasbourg dit aussi marché de Noël. On ne va pas se le cacher, c'est un peu ce qui a motivé notre weekend 😁. On voulait vérifier si la magie opère dans l'un des plus anciens (depuis 1570 !) et des plus célèbres marchés d'Europe. Bilan sur les décos lumineuses, l'ambiance, les chalets en bois et les produits artisanaux ? Verdict en milieu d'article !


Dans cet article on vous livre toutes nos activités, nos coups de cœur et bonnes adresses à Strasbourg. Le premier jour était dédié à l'exploration du centre historique de la ville ; pour le second on vous laissera le choix : soit une viré épique à Europa Park, soit une visite du château du Haut-Kœnigsbourg et de Sélestat à moins d'un heure de la ville !


 

Sommaire



Que faire à Strasbourg ? Les incontournables


Pour ceux qui viendraient pour la première fois à Strasbourg, voici une liste des sites qu'il nous semble intéressant à ne pas manquer (attention, elle n'engage que nous 😉). Au programme : des bâtiments historiques, des musées et des parcs !


  • La Cathédrale Notre-Dame de Strasbourg : Vous ne pourrez pas la manquer, avec sa flèche qui domine la Grande Île, le cœur historique de Strasbourg ! Ce chef-d'œuvre de l'architecture gothique date de la fin du XIIe siècle, il abrite notamment une superbe horloge astronomique.

  • La Petite France : La Venise de l'Alsace ? 😛 On pourrait presque l'appeler comme cela : ce quartier historique est célèbre pour ses maisons à colombages, ses canaux et ses rues pavées pittoresques.

  • Les Ponts Couverts : Cet ensemble de trois ponts et quatre tours fortifiées du XIIe siècle délimite le sud du quartier de la Petite France.

  • Le Barrage Vauban : Parallèle aux ponts couverts, à quelques dizaines de mètre, ce pont-écluse offre un beau point de vue sur la Petite France.

  • Le Palais Rohan : Il s'agit de l'ancienne résidence des princes-évêques et des cardinaux, datant du XVIIIe siècle. Elle regroupe aujourd'hui un complexe de trois musées : les Beaux Arts, les Arts Décoratifs et le Musée Archéologique.

  • Le Musée Alsacien : Situé sur les rives de l'Ill dans d'anciens manoirs alsaciens, ce musée retrace le folklore et la culture des campagnes alsaciennes avec des reconstitutions très réalistes.

  • La Place Kléber : C'est LA grande place de Strasbourg, le lieu central pour les événements (elle accueille notamment une partie du marché de Noël en décembre). Un excellent point de départ pour explorer la ville 😉.

  • Le Parlement Européen : Vous souhaitez visiter l'hémicycle du Parlement Européen ? Ça tombe bien, c'est possible ! Du lundi au samedi, découvrez l'intérieur des bâtiments dans lesquels la démocratie européenne prend vie.

  • Le Jardin des Deux Rives : C'est le grand parc transfrontalier qui s'étend entre Strasbourg et Kehl, en Allemagne. Avec une vue imprenable sur le Pont de l'Europe, symbole de l'amitié franco-allemande !


Vue de nuit sur la cathédrale depuis la rue Mercière de Strasbourg


Événements, bons plans et idées hébergements à Strasbourg


Côté événements


Si vous êtes de passage au bon moment, Strasbourg a à offrir une liste riche et diversifiée d'événements, que ce soit pour les amateurs de musique, de sport ou encore de foires 😉. On fait le point ci-dessous :


Le marché de Noël de Strasbourg :



On ne le présente plus, c'est l'un des plus anciens marchés d'Europe, se tenant traditionnellement du 24 novembre au 24 décembre ! Le marché de Noël en quelques chiffres, c'est : plus de 300 exposants (et donc autan de chalets), douze sites à travers la ville, des animations assurées par 90 associations... L'édition de 2023 a attiré aux alentours de 3 millions de visiteurs !


Les événements musicaux :

  • Le Festival Musica : Festival de musique contemporaine se déroulant fin septembre à début octobre, mettant en avant des œuvres avant-gardistes.

  • Les nuits électroniques de l’Ososphère : C'est un peu la Fête des Lumières, mais à la sauce strasbourgeoise ! Ce festival de musique électronique et de projections visuelles prend place dans le quartier de La Laiterie, souvent en septembre.


Affiche 2020 de la fête "Strasbourg mon amour"

Les autres événements notables :

  • "Strasbourg mon amour" : En février, la semaine de la Saint-Valentin, cette manifestation culturelle propose des événements 100% romantiques (voire caliente) et festifs.

  • Le NL Contest : Un événement urbain annuel, généralement en mai, consacré aux sports urbains comme le skateboard, le BMX, et le roller.

  • Le festival européen du film fantastique de Strasbourg : Se tenant en septembre, ce festival présente des films de genre, notamment des films d'horreur, de science-fiction et de fantasy.

  • La foire européenne de Strasbourg : Un grand salon commercial en septembre, incluant des expositions, des stands de nourriture, et des divertissements.



Côté bons plans


Si vous souhaitez combiner différentes attractions payantes sur plusieurs jours, alors la Strasbourg City Card est peut-être faite pour vous ! Valable 7 jours et coûtant 5€ pour les adultes, elle vous permet d'avoir des réductions sur un certain nombre d'entrée :


Tableau des réductions possibles avec la Strasbourg City Card (source : visitstrasbourg.fr)
Tableau des réductions possibles avec la Strasbourg City Card (source : visitstrasbourg.fr)

Dans la plupart des cas, la carte est remboursée au bout de deux visites.


Excursion en bateau sur l'Ill


Elle peut notamment être intéressante pour les croisières sur l'Ill, ce qui nous amène à notre bon plan suivant : les excursions via Batorama. Elles sont idéales (et bon marché) pour découvrir plusieurs lieux iconiques de la ville, dont les ponts couverts, le barrage Vauban, la Petite France – le tout en une heure top chrono ! Avec un point de vue inégalable depuis l'eau 😛.


Si vous visitez le Parlement Européen et que vous souhaitez revenir au centre historique de la ville, il existe aussi une navette plus courte (17 minutes) pour faire le trajet.



Côté hébergement


Sans surprise, les logements localisés sur la Grande Île auront des tarif plus élevés que dans le reste de la ville.


Si vous êtes à la recherche de plans plutôt bon marché et tout de même près du centre (10-15min à pied), nous vous recommandons le quartier de la gare. Les airbnbs ou hôtels milieu de gamme (comme par exemple l'Ibis "Centre Historique" où nous avons posé nos valises) y présentent des prix attractifs.


Côté plaisir et insolite, nous avons deux hôtels à vous présenter :


  • L'hôtel Cour du Corbeau, niché dans un ancien manoir alsacien qui présente un charme indéniable.

  • La Maison Kammerzell, que vous ne pourrez pas manquer avec ses colombages sur la place de la cathédrale ! Ce n'est pas tous les jours que l'on peut dormir dans une maison du XVe siècle, donc pourquoi sans priver ? 😉 Sinon, vous pouvez toujours vous rattraper avec son restaurant pour goûter à la cuisine alsacienne traditionnelle !



Récit de notre weekend à Strasbourg


Idée d'itinéraire dans le centre historique de Strasbourg


Si vous souhaitez une idée de parcours pour visiter la Grande Île de Strasbourg – en passant par ses sites emblématiques, voici un exemple :


Carte avec un itinéraire piéton pour visiter le centre historique de Strasbourg
L'itinéraire que nous avons suivi pour visiter le centre historique de Strasbourg


Jour 1 : Le Parlement Européen et le centre historique de Strasbourg


C'est parti pour notre weekend Alsacien 😄 ! Nous arrivons à la gare de Strasbourg vers 10h30, avec pour objectif du jour la visite du Parlement Européen puis du centre historique de la ville.


Le Parlement étant un peu excentré au nord de la ville, le moyen le plus simple de s'y rendre est avec le tram (un quart d'heure avec la ligne H depuis la gare).


Vue extérieure du Parlement Européen à Strasbourg en hiver
Le Parlement Européen ! Malheureusement, weekend d'hiver oblige, le soleil n'est pas au rendez-vous...

C'est l'un des plus grands édifices parlementaires au monde ; on ne peut pas lui enlever d'être impressionnant, avec sa façade en verre et son architecture circulaire ! Et bonne nouvelle : il se visite gratuitement, du lundi au samedi entre 9h et 18h.


Outre des expositions temporaires et permanentes (par exemple sur des représentants européens historiques, sur des déclarations fondatrices de l'UE...), vous pourrez découvrir l'Hémicycle qui accueille les sessions plénières du Parlement douze fois par an.



En ce jour la salle de débat semi-circulaire est vide 😛. Mais on imagine aisément l'ambiance qui peut régner lorsqu'elle accueille les quelques 750 parlementaires pour discuter et débattre des politiques de l'Union !


Après une pause déjeuner sur le pouce, nous décidons de revenir vers le centre historique de Strasbourg avec la solution que nous présentions plus haut : le bateau Batorama !



Celui-ci vous déposera au débarcadère proche de la cathédrale, ce qui est idéal pour enchaîner avec une visite du centre 😉. De notre côté, nous nous rendons d'abord à notre hôtel pour récupérer la clé de la chambre et y déposer nos sac-à-dos.


Une fois chose faîte, la promenade peut commencer ! Nous débutons le long des rives de l'Ill, avec un premier bâtiment historique : le Barrage Vauban.



Conçu au XVIIe siècle selon les plans du célèbre ingénieur et architecte militaire français, ce barrage-pont servait à la fois de défense pour la ville et de moyen de réguler le niveau de l'eau. Aujourd'hui, il sert de galerie pour des expositions temporaires et offre une belle vue sur le quartier de la Petite France.


Les Ponts Couverts de Strasbourg, vus depuis le Barrage Vauban. Avec une péniche sur l'Ill en premier plan
Les Ponts Couverts, vus depuis le Barrage Vauban

L'arrêt logique suivant sont les Ponts Couverts à quelques dizaines de mètres, qui contrairement au Barrage Vauban... ne sont plus du tout couverts 😅. Ils ont conservé leur nom historique car ils ont longtemps abrité des galeries en bois ; mais depuis le XVIIIe siècle seuls trois ponts et tours subsistent.


Les tours des Ponts Couverts de Strasbourg, vues depuis le pont

Ces ponts offrent un point de vue privilégié pour admirer les maisons alsaciennes traditionnelles et le charme des canaux environnants.


Les canaux de Strasbourg, avec des maisons à colombages, en hiver
Les canaux de Strasbourg 😍

Ils délimitent le sud du quartier le plus pittoresque de Strasbourg : mesdames, messieurs, la Petite France !! Il est certes petit, mais quel spectacle ! Des canaux, des façades colorées et fleuries, des ruelles étroites, des maisons à colombages du XVIe siècle... Même avec le mauvais temps on est complètement sous le charme 😍.



Pour la suite de la promenade, nous vous conseillons de continuer le long des rives de l'Ill, sur le quai Charles Frey. Vous pourrez ainsi continuer d'admirer les maisons à colombages, et cela vous conduira directement au Musée Alsacien !


Les quais de l'Ill à Strasbourg
Les quais de l'Ill en direction du Musée Alsacien

Est-ce que ce musée vaut le détour ? Eh bien pour nous oui, sinon nous n'en parlerions pas 😁. Nous avons trouvé que ce musée était une belle fenêtre sur la culture et l'histoire de la région.



Situé dans un manoir (rien que le cadre est superbe !), il met en scène une collection riche et variée d'objets, de pièces de vie, qui illustrent la vie quotidienne des campagnes alsaciennes du XVIIIe au XX siècle.



Après la visite (qui dure approximativement une heure), nous mettons le cap vers le centre historique en traversant l'Ill. Notre premier arrêt est le Palais Rohan, imposant avec sa grande cour intérieure et son architecture baroque.


La cour intérieure du Palais Rohan de Strasbourg
La cour intérieure du Palais Rohan

C'était la résidence au XVIIIe siècle des princes-évêques et des cardinaux ; aujourd'hui, il abrite trois musées (dont les Beaux-Arts). Le programme étant encore chargé avec le marché de Noël, nous décidons de faire l'impasse pour cette fois 😅.


Vue de la cathédrale Notre-Dame de Strasbourg, depuis la porte du Palais Rohan
Notre-Dame de Strasbourg, depuis la porte du Palais Rohan !

Face au palais, vous tombez sur la pièce maîtresse du centre ville : la Cathédrale Notre-Dame de Strasbourg ! Il n'y a rien à redire, c'est un véritable chef-d'œuvre de l'architecture gothique, qui domine la ville avec sa flèche culminant à 142 mètres.



Nous prenons le temps d'admirer sa façade richement sculptée, puis entrons dans la nef pour découvrir ses vitraux colorés et surtout son horloge astronomique du XVIe siècle ! Nous n'avons pas eu la possibilité de monter sur la plateforme en haut des 330 marches de la tour ; mais à ce qui paraît la vue sur Strasbourg est superbe !



Juste à côté de la cathédrale, vous ne pouvez pas manquer la Maison Kammerzell dont nous vous parlions plus haut. C'est l'un des emblèmes de Strasbourg ; elle date de 1427 et a toujours fière allure 😉. Avec ses sculptures en bois détaillées, ses fenêtres en vitrail... un superbe témoignage de l'architecture médiévale alsacienne !


La Maison Kammerzell à Strasbourg
La Maison Kammerzell

Le marché de Nöel de Strasbourg


Nous poursuivons notre circuit par la rue Mercière, où la foule commence à se faire beaucoup plus dense 😅... Pas de surprise, c'est l'effet marché de Noël ! Alors, verdict sur ce marché ?



  • Côté ambiance, nous ne sommes pas trop déçus : la magie opère avec les décorations et les guirlandes qui peuplent les rues !

  • Côté produits proposés par les stands : il y a de tout, allant de l'artisanal à des choses qui le sont beaucoup moins... Avec des prix élevés, attraction touristique oblige ! On se fait quand même plaisir avec des bonhommes en pain d'épice et du vin chaud pour profiter de l'expérience 😉.

  • Côté foule : c'est LE gros point noir du marché, les rues sont saturées de monde, rendant la navigation très pénible


Une maison décorée et illuminé de guirlandes à l'occasion du marché de Noël de Strasbourg

Notre promenade nous mène jusqu'à la place Kléber, place principale de la ville et cœur battant du marché Noël avec tous ses chalets ! Malheureusement c'est aussi là qu'il y a le plus de monde, nous décidons donc de ne pas nous attarder.


La place Kléber et son imposant sapin de Noël !


Nous continuons vers la place Broglie, qui s'étire en longueur jusqu'à l'opéra de Strasbourg et le canal du Faux-Rempart. Une fois sur les quais, nous marchons en direction de l'Ill pour finir notre boucle de la Grande Île.


Le canal du Faux-rempart la nuit
Le canal du Faux-rempart la nuit

Une maison à colombages le bord du canal du Faux-Rempart à Strasbourg

Pour le dîner, on vous recommande à 1000% le restaurant "Aux Trois Chevaliers" ! Difficile de se tromper avec cet établissement tellement les commentaires sur le net sont positifs 😉. Perso, nous avons adoré : le cadre cosy / médiéval, la délicieuse choucroute (et quelle énorme portion !), l'accueil de l'équipe...



Si vous souhaitez faire une promenade digestive après ça (pour nous c'était bien nécessaire... 😅), passez par le Barrage Vauban : l'éclairage de nuit est superbe !!


Les Ponts Couverts de Strasbourg illuminés la nuit


Jour 2 : Une virée épique à Europa Park


Pour votre deuxième journée, on vous laisse le choix entre sensations fortes et sortie culturelle / historique (partie suivante). Comme nous avions trois jours sur place, nous avons pu tester les deux options 😉.


L'entrée principale du parc Europa-Park

Aujourd'hui, direction les frissons et la féerie d'Europa-Park !


Situé à Rust en Allemagne (à quelques kilomètres de la frontière françaises et à 50 min en voiture de Strasbourg), il s'agit du plus grand parc d'attractions du pays et l'un des plus populaires d'Europe ! Il s'étend sur environ 95 hectares et accueille plus de cinq millions de visiteurs chaque année. Le concept du parc ? L'unité européenne ! Europa-Park offre une expérience unique à travers 19 quartiers thématiques, chacun représentant un pays européen avec son architecture, sa gastronomie et ses attractions spécifiques 😁.


Le quartier Bavarois à Europa-Park
Le quartier Bavarois

Comment s'y rendre lorsque l'on a pas de voiture ?


Trois options s'offrent à vous ; nous les avons classées de la plus pratique à la moins pratique :

  • Covoiturage : C'est le plus rapide et souvent le moins onéreux. Sur Blablacar, il y a souvent des départs depuis Strasbourg (notamment les weekends), avec des horaires calés pour l'ouverture du parc. C'est ce que nous avons pris pour l'aller ; malheureusement il n'y avait plus de retour le jour même.

  • Bus directs : Soit la ligne 271 du réseau Grand Est (fluo), soit des compagnies comme Flixbus. Malheureusement, la ligne 271 n'opère pas tous les jours en hiver ; et concernant les flixbus ils arrivent souvent après l'ouverture du parc.

  • Combinaison train + bus : Train entre Strasbourg et Ringsheim (avec correspondance à Offenburg) + navette entre Ringsheim et Rust. Cette solution est plus couteuse, plus longue (1h pour le train) avec des retards qui peuvent parfois faire rater la correspondance. C'est la solution que l'on a pris pour le retour et nous n'avons pas vraiment eu de chance...


Le roller coaster Silver Star à Europa-Park
Le roller coaster Silver Star

Avec plus de 100 attractions et spectacles, Europa-Park propose une belle gamme d'expériences! Et croyez nous, il y en a pour tous les âges et tous les goûts 😉. Il y a des roller coasters spectaculaires, comme le Silver Star (l'un des plus hauts et rapides d'Europe), le Blue Fire, ou encore le Wodan Timbur Coaster (avec son impressionnante structure en bois).


Le looping de l'attraction Blue Fire à Europa-Park
Le looping du Blue Fire

Pour les familles, des attractions comme Arthur – Au Royaume des Minimoys offrent une expérience immersive assez fantastique 😁. Le parc n'oublie pas les plus jeunes, avec le Monde des Enfants (Kinderland). Europa-Park, c'est aussi une attention particulière portée aux spectacles vivants : acrobaties, comédies musicales, concerts, ballets aquatiques (sauf en hiver), spectacle eau et lumières le soir...


L'intérieur de l'attraction Arthur et les Minimoys, qui abrite aussi une cafétéria
L'intérieur de l'attraction Arthur et les Minimoys, qui abrite aussi une cafétéria

Nos tips pour visiter le parc


  • Si vous êtes là dès l'ouverture du parc, visez tout de suite l'attraction que vous voulez absolument ne pas manquer. Plus elle est éloignée de l'entrée du parc, mieux c'est, car la foule ne l'aura pas encore atteinte. De notre côté nous avons foncé au quartier islandais, pour l'attraction Blue Fire Megacoaster. Résultat : moins de 15 minutes d'attente !

  • On vous recommande de télécharger l'application officielle "Europa-Park & Rulantica", qui permet de tracer les itinéraires avec votre position, mais aussi d'avoir les temps d'attente des attractions et de réserver sa place avec la "VirtualLine" :

    • Sur les estimations de temps d'attente, on ne peut pas dire que c'est vraiment précis. mais cela nous a tout de même permis deux fois d'aller à des attractions où il y avait momentanément peu de queue.

    • La VirtualLine, c'est un peu comme les anciens "Fast Pass" de Disneyland : vous réservez un créneau horaire sur l'application pour une attraction donnée et vous n'avez pas à faire la queue sur ce créneau. Il faut souvent rafraichir l'application pour voir les nouveaux créneaux.


Le quartier des pays scandinaves à Europa-Park
Le quartier des pays scandinaves

Ce que l'on a préféré :


  • Dans les roller coasters : le Blue Fire (looping vertigineux, bonne vitesse et longueur ; on l'a fait plusieurs fois 😁), le Silver Star (sponsorisé par Mercedes-Benz, avec une montée très haute et une descente de dingue !) et Euro-Mir (roller coaster où les chariots tournent sur eux-mêmes)

  • Le quartier Scandinave, avec ses si beaux décors ! L'atmosphère est vraiment celle d'un village de pêcheurs. De manière générale, on a aimé la plupart des quartiers ; chacun crée un microcosme avec sa propre identité.

  • L'attraction Voletarium : un simulateur de vol qui offre une expérience immersive à travers les paysages européens. C'est un bel enchantement visuel.

  • L'attraction Pirates de Batavia : elle ressemble fortement à celle de Pirate des Caraïbes de Disneyland ; mais ce n'est pas grave, elle est toute aussi incroyable 😉.


Une scène de l'attraction Pirates de Batavia à Europa Park
Une scène de l'attraction Pirates de Batavia


Jour 3 : Excursion au château du Haut-Kœnigsbourg et à Sélestat


Pour cette troisième journée, nous décidons de nous enfoncer encore un peu plus au cœur de l'Alsace – à mi-chemin entre Strasbourg et Colmar – dans la ville chargée d'histoire de Sélestat 🙂. C'est la destination idéale lorsque vous n'avez pas de voiture : il y a des dizaines de TER quotidiens, pour moins de 20 minutes de trajet (ou 40 pour un TER omnibus) et un billet moyen aux alentours de 10€.


Pourquoi aller à Sélestat vous demandez-vous ? 😁 Eh bien tout d'abord parce que le seigneur des Vosges se dresse à une vingtaine de minutes de là ! Nous avons nommé : le château du Haut-Kœnigsbourg !


Vue aérienne du château (crédit Wrtalya)


Perché à 757 mètres d'altitude sur un promontoire rocheux, il offre un panorama spectaculaire sur la plaine d'Alsace et la Forêt-Noire au loin. Pour le rejoindre, nous avons pris la ligne de bus 500 du réseau Fluo de la région Grand Est, synchronisée sur l'heure d'arrivée de notre TER.


Vue brumeuse depuis le château du Haut-Kœnigsbourg

Malheureusement on repassera pour le panorama : la météo du jour est catastrophique 😂.


Nous empruntons le chemin qui longe le château à travers la forêt ; son architecture médiévale se dévoile petit à petit : des murs épais, des remparts, des tours et donjons imposants...


Vue en contrebas du château du Haut-Kœnigsbourg sous la brume

Initialement édifié au XIIe siècle, le château a connu une histoire mouvementée, étant successivement détruit et reconstruit. Sa forme actuelle date de la restauration entreprise par l'empereur allemand Guillaume II au début du XXe siècle, qui souhaitait en faire un symbole de la réconciliation entre la culture française et allemande.



Une fois le pont-levis passé, nous sommes invités à découvrir les intérieurs du château répartis sur trois étages : la salle des fêtes – avec ses hauts plafonds et décors peints, la chapelle, le logis seigneurial, la salle des armes... La collection d'armures et d'armes d'époque y est particulièrement impressionnante.



La visite se poursuit par les jardins, dans la cour supérieure du château. Ils ne revêtent pas d'intérêt particulier, mais ils permettent d'accéder à l'un des points de vue des plus célèbres du Haut-Kœnigsbourg. Raté encore une fois à cause de la brume 😅 !!


Vue sous la brume de la partie supérieur du château du Haut-Kœnigsbourg
La vue... pas du tout spectaculaire du sommet !

Nous revenons vers l'arrêt de bus pour le retour à Sélestat. La journée de visite ne s'arrête pas là car la ville a plus d'un tour dans son sac 😉. Elle est réputée à la fois pour son patrimoine architectural remarquable et sa richesse culturelle !


Le centre historique de Sélestat et ses églises, sous la pluie
Le centre historique de Sélestat et ses églises

Les amateurs d'architecture seront eux attirés par l'Église Sainte-Foy et l'Église Saint-Georges (deux exemples de l'art roman et gothique) ou par les nombreuses maisons à colombages du centre historique.


Mais le véritable joyau de Sélestat demeure la Bibliothèque Humaniste, classée au registre "Mémoire du monde" de l'UNESCO !


L'arrière du bâtiment abritant la Bibliothèque Humaniste de Sélestat
L'arrière du bâtiment abritant la Bibliothèque

Fondée au début du XVIe siècle par Beatus Rhenanus – un érudit – cette bibliothèque est un précieux témoignage de l'époque et du courant humaniste en Europe. Elle abrite une collection unique de plus de 450 manuscrits et 550 incunables (Quésaco ? C'est le terme pour désigner les tout premier livres imprimés, souvent en peu d'exemplaires, avant 1500), ainsi que des milliers de livres imprimés entre le XVIe et le XIXe siècle.


L'intérieur de la Bibliothèque Humaniste de Sélestat, avec les manuscrits exposés sous verre
L'intérieur de la Bibliothèque

Personnellement, nous avons apprécié la visite. L'intérieur du bâtiment est déjà très sympa en lui même : il a été rénové en 2018, offrant aux visiteurs un espace modernisé et interactif. Il allie élégamment l'architecture traditionnelle à des éléments contemporains, avec une scénographie qui met bien en valeur les collections et leurs histoires.


 

Et voilà ! Notre weekend dans la douceur hivernale de décembre à Strasbourg s'achève ainsi 😉. Nous espérons que ce guide / récit vous sera utile pour la planification d'une prochaine escapade; n'hésitez pas à commenter si vous avez des remarques ou bien des bonnes adresse à partager. Nous nous ferons un plaisir d'y répondre 😁.

Comments


DALLE_photo_edited.jpg

Bienvenue sur notre blog ami(e) voyageur(euse) !

Ici tu vas pouvoir te perdre dans nos aventures aux quatre coins du monde, découvrir nos astuces pour voyager sans te ruiner, mais aussi rire de nos anecdotes les plus embarrassantes ! Alors, prêt(e) à embarquer ? 😉

Pour recevoir
toute mon actu

Merci pour votre envoi

  • Facebook
  • Instagram
  • Twitter
  • Pinterest
bottom of page