top of page

Comment surmonter la barrière de la langue en voyage ? Astuces et outils


Smartphone avec application de traduction et différents symboles en langues étrangères

 

Nous en sommes convaincus : voyager à l'étrangers est TOUJOURS une expérience enrichissante, tant sur le plan culturel qu'humain 😁 ! Mais parfois, la barrière de la langue intimide... Pire, elle peut effrayer au point de renoncer à une destination, de peur de ne pas se faire comprendre et de ne pas pouvoir se débrouiller seul sur place. C'est d'autant plus vrai si le pays où vous envisagez d'aller n'utilise pas l'alphabet latin. On vous rassure ici, ce n'est pas un obstacle infranchissable 😉!


Dans cet article, nous vous livrons quelques conseils que nous avons pu mettre en pratique lors de précédents voyages (Russie, Japon, Vietnam, Cambodge...). Nous n'étions pas en tours organisés et ces astuces nous ont plutôt réussi ! Le maître mot ici est : osez 😉 ! Nous faisons le point également sur les différentes applications de traduction disponibles sur smartphone et qui peuvent se révéler être des alliées précieuses.



Sommaire


  • Vos alliées : les applications de traduction !



Nos astuces pour faire face à la barrière de la langue


1. Apprenez 5 à 10 mots (ou phrases) dans la langue locale : la base de la base !


Avant de partir en voyage, prenez le temps d'apprendre quelques mots ou phrases clés dans la langue locale. On ne vous parle pas de vocabulaire technique, juste des mots très simples comme:

  • "Bonjour",

  • "Merci",

  • "S'il vous plaît",

  • "Au revoir",

  • "Comment aller à... ?",

  • "Parlez vous [français/anglais/espagnol] ?" (rapportez vous à une langue répandue que vous maîtrisez 😉)

le mot "bonjour" écrit en plusieurs langues

Cela peut paraître bête, mais on vous promet que cela fait une énorme différence ! Combien de fois a-t-on vu le visage de nos interlocuteurs s'illuminer (que cela soit au restaurant, à l'hôtel, dans les boutiques...) lorsque nous bredouillions deux ou trois mots 😄.


Cela montre aux habitants locaux que vous faites un effort et que vous êtes respectueux de leur culture. Si vous êtes perdus ou bien que vous voulez demander des informations, ces quelques mots peuvent permettre de briser la glace. C'est le premier contact qui est difficile ; une fois que la discussion est engagée, vous verrez que beaucoup de vos interlocuteurs seront contents de vous aider !


Si vous souhaitez aller plus loin, vous pouvez également mémoriser quelques expressions utiles liées aux besoins courants : demander où sont les toilettes, demander de l'aide, commander de la nourriture... Mais on verra plus loin que la gestuelle ou les applications de traduction peuvent prendre le relais pour ce genre de problématique 😉.



2. Préparez un dossier voyage (hébergements, transports, sites à visiter)


En voyage, les moments de "panique" proviennent souvent de galères relatives aux logements ou au transports ! Galères dont on peut partiellement se prémunir en préparant un dossier voyage béton 😉. En effet, si vous disposez déjà à l'avance de tout un tas d'informations à portée de main, vous vous sentirez d'autant plus en confiance et cela facilitera votre communication avec les locaux et les prestataires de services. On vous explique quoi mettre dans votre dossier :


→ Informations sur les hébergements :

Imprimez vos réservations d'hôtels (ou d'autres types d'hébergement), avec adresses, numéros de téléphone, instructions d'accès, etc... Vous pourrez ainsi les montrer à un chauffeur de taxi ou à un local pour obtenir de l'aide en cas de besoin. Sur Booking, il est parfois possible d'imprimer la confirmation dans la langue locale 😉.

→ Informations sur les transports :

Notez les informations sur vos vols, trains, bus ou autres modes de transport que vous allez utiliser : horaires, numéros de réservation, coordonnées des compagnies de transport.

→ Liste des sites que vous souhaitez visiter :

Faites une liste des sites touristiques / musées / monuments / attractions que vous prévoyez de visiter, avec leurs adresses. Avec ces informations, il vous sera plus facile de demander des indications.

→ Contacts d'urgence :

Notez les numéros de téléphone importants : ambassade ou consulat, votre compagnie d'assurance voyage et votre banque. En cas d'urgence, vous saurez où trouver ces informations rapidement.


N'oubliez pas de garder une copie numérique de votre dossier sur votre téléphone ou votre tablette, afin de pouvoir y accéder facilement en tout temps.



3. Faites appel à la gestuelle et aux expressions faciales


Lorsque les mots ne suffisent pas, la gestuelle et les expressions faciales sont souvent des méthodes de communication universelles 😁. Utilisez des gestes simples pour montrer ce que vous voulez dire : pointez du doigt pour indiquer une direction, mimez des actions pour expliquer ce que vous recherchez... Bref, soyez créatifs ! (Si si, c'est possible de mimer un poulet en étant dans la campagne cambodgienne pour savoir si l'échoppe du village en sert 😛)

dessin d'un mime français
Faites ressortir le mime qui est en vous ;)

Soyez attentif aux expressions faciales de votre interlocuteur, car elles peuvent vous aider à comprendre leur intention ou leur émotion. N'oubliez pas d'être poli (avec d'abord des salutations appropriées) et d'afficher un grand sourire ! Cela ne pourra qu'aider votre interlocuteur à s'ouvrir. Si la personne ne vous comprend pas, il est inutile de soupirer ou de s'énerver. En effet, les marques d'agacement sont comprises de manière universelle ; vous risqueriez de la braquer.


Si vous doutez de vos talents de mimes mais moins en ceux de dessins, la feuille et le crayon à papier peuvent aussi être vos alliés. Dessiner pour mieux communiquer : c'est une astuce puissante car de nombreux symboles sont répandus à travers le monde. Ainsi si vous cherchez un médecin ou un hôpital, griffonner la silhouette d'une croix rouge pourra vous aider à vous faire comprendre ! Sinon, vous pouvez acheter l'excellent feuillet "G'Palémo" du Routard, qui comprend 200 pictogrammes (objets ou lieux) à montrer a vos interlocuteurs 😉.



4. N'ayez pas peur de l'échec !


Ce sont des craintes communes lors d'une interaction avec des inconnus : le ridicule ou la peur de ne pas se faire comprendre. Mais il ne faut pas s'arrêter là ! Il est tout à fait normal de commettre des erreurs et de ne pas être parfaitement compris dès le premier essai 😉. Les erreurs font partie intégrante de l'apprentissage et seront plus tard sources d'amusement et de moments mémorables.


N'ayez pas peur d'engager la conversation avec les habitants locaux ! Utilisez les mots et les phrases que vous connaissez, même s'ils sont limités. Les locaux apprécieront vos efforts et seront souvent disposés à vous aider et à vous comprendre. Dans tous les pays que nous avons parcourus, nous avons systématiquement rencontrés bon nombre de gens prêts à aider les voyageurs. Le tout est de rester ouvert, souriant, poli et tolérant face aux malentendus ! Vous pourriez être surpris de la générosité et de l'hospitalité que vous rencontrerez 😉.



5. Utilisez des applications de traduction


C'est LA solution idéale dès que vous avez des demandes plus complexes qu'une simple indication de chemin 😛. Retranscrivez exactement ce que vous voulez dire avec votre smartphone !

dessin d'un smartphone avec une application de traduction

Ces dernières années, les applications de traduction se sont grandement améliorées (notamment avec les progrès de l'IA) permettant des traductions plus pertinentes, dans un large choix de langues.


Nous reviendrons dans un paragraphe dédié sur ses applications de traduction. Mais retenez que les plus populaires, telles que Google Translate, Microsoft Translator ou iTranslate, vous permettent de traduire des mots, des phrases et même des conversations en temps réel. Certaines applications fonctionnent même hors ligne, ce qui est idéal si vous voyagez dans des endroits où vous n'avez pas de carte SIM ou lorsque la connectivité Internet est limitée.



6. Ayez toujours un plan avec vous


Ce n'est pas une blague, cela peut vous éviter pas mal de déconvenues ! On se souvient encore d'une fois où un tuk-tuk malhonnête nous avait emmené puis abandonné dans un quartier malfamé de Bangkok ; nous étions bien contents d'avoir une carte pour le quitter rapidement...


Imprimez ou téléchargez des cartes de la région que vous allez visiter, ainsi que des plans détaillés des villes et des transports en commun ! Avec Maps.me ou Google Maps vous pouvez télécharger gratuitement les cartes pour les avoir hors-ligne. Avoir ces références visuelles vous aidera à vous orienter et à expliquer votre destination à d'autres personnes le cas échéant 😉.



7. Appuyez vous sur l'aide de votre hôte


Que vous séjourniez en hôtel, en gite, en auberge de jeunesse, ou encore chez l'habitant, votre hôte sera toujours un allié précieux pour toutes vos questions ! En effet, il connait l'environnement local et a l'habitude d'aider les voyageurs ; il sera à même de vous renseigner. Souvent, il parle plusieurs langues (c'est d'autant plus vrai aux réceptions d'hôtel), ce qui peut grandement faciliter la communication.


Posez lui toutes vos questions sur les sites alentours à visiter ; il vous fera certainement part de perles hors des sentiers battus 😉 ! Idem pour les transports : votre hôte peut se renseigner directement avec les sociétés de transport et faire des réservations pour vous (c'était le cas aux Philippines où nos hôtes réservaient des vans pour les transferts entre les villes). Enfin, il peut aussi vous aider à trouver un médecin ou un hôpital en cas de pépin de santé.



8. Explorez les services de guides


Si vous prévoyez de visiter des sites touristiques ou de participer à des activités spécifiques, envisagez de faire appel à un guide local !


Nous faisions par exemple souvent ça au Vietnam, pour des excursions ciblées depuis des grandes villes (par exemple la visite du Delta du Mékong, ou bien la visite des Cu Chi Tunnels près d'Ho-Chi-Minh). Ces professionnels sont formés pour faciliter la communication entre les voyageurs et les locaux, ce qui vous permet de profiter pleinement de votre expérience sans vous soucier de la barrière linguistique !



Vos alliées : les applications de traduction !


On fait le point ici sur les (nombreuses) applications qui peuvent vous aider à surmonter la barrière de la langue lors de vos voyages 😉.


L'objectif de ces applications est simple : comprendre et vous faire comprendre en TEMPS RÉEL ! Mieux encore : que ça soit à l'oral ou à l'écrit. En effet, certaines d'entre elles permettent de traduire le texte en temps réel avec la caméra de votre téléphone ou à partir de clichés déjà enregistrés. Plus aucun panneau, menu de restaurants ou document écrit ne vous résistera 😉 ! Nous vous présentons ici les meilleures (selon nous) applications de traduction :



1. Google Traduction (ou Google Translate) :


Avec 1 milliard de téléchargements, c'est l'une des applications de traduction les plus populaires et polyvalentes au monde. Elle permet de traduire des mots, des phrases et même des conversations entières dans 133 langues différentes (en Juin 2023).


L'une des fonctionnalités les plus utiles est la traduction vocale en temps réel. Vous pouvez simplement parler dans votre langue, et l'application traduira automatiquement vos paroles dans la langue souhaitée. Il existe aussi un mode conversation, où vous sélectionnez votre langue et celle de l'interlocuteur, et chacun peut parler à tour de rôle.

Présentation de l'interface de l'application Google Traduction (à gauche le menu principal)
Présentation de l'interface de l'application Google Traduction (à gauche le menu principal)

Caractéristique intéressante : vous pouvez télécharger en amont les différentes langues, ainsi la traduction fonctionnera même si vous êtes hors-ligne.


Elle offre aussi une fonctionnalité de traduction visuelle qui permet de traduire le texte présent sur une photo capturée à l'aide de votre appareil photo. Il suffit de sélectionner la langue source (parfois la détection est automatique !) et la langue cible, puis de prendre la photo pour obtenir une traduction instantanée. Nous avons fait le test sur un panneau d'un magasin, qui était rédigé à la fois en anglais et en chinois :

Test de la fonction Google Lens pour la traduction à partir d'une image
Test de la fonction Google Lens pour la traduction à partir d'une image

Le résultat est plutôt bluffant !



2. Microsoft Traducteur (ou Microsoft Translator)


Microsoft Translator est également une application de traduction complète qui propose la traduction vocale en temps réel, ainsi que la conversation orale à deux interlocuteurs. Comme pour Google, elle permet de traduire du texte sur des photos et prend en charge plus de 129 langues (en Juin 2023). À nouveau, vous pouvez télécharger vos langues pour les avoir plus tard en hors connexion.

Présentation de l'interface de l'application Microsoft Translator (à gauche le menu principal)
Présentation de l'interface de l'application Microsoft Translator (à gauche le menu principal)

Une fonctionnalité intéressante est la possibilité de partager une conversation écrite avec d'autres utilisateurs de l'application, ce qui facilite la communication lors de conversations à plusieurs.

Illustration de plusieurs fonctionnalités de Microsoft Translator
Illustration de plusieurs fonctionnalités de Microsoft Translator

La fonction de traduction visuelle est correcte, bien que moins puissante que celle de Google quand le texte n'est pas distinctement écrit. Sur nos texte précédent, ça n'a pas bien marché car il était un peu flou !



3. Autres ressources possibles


Nous avons présentés précédemment deux mastodontes dans le monde de la traduction, mais cela ne veut pas dire que ce sont les seules applications 😉.


Dans les challengers sérieux, nous pouvons mentionner DeepL, qui se distingue par sa capacité à gérer des traductions complexes, longues, y compris les textes techniques, scientifiques ou spécialisés (mais est-ce. Elle apport dans certains cas des traductions plus naturelles et fluides.


Nous pouvons mentionner également Reverso, plébiscitée par plus d'une dizaine de millions d'utilisateurs, ou encore iTranslate (bien que celle-ci ait quand même beaucoup plus d'avis négatifs que les autres) :


Pour les langues asiatiques, il existe des applications spécialisées qui peuvent se montrer plus performantes dans la traduction et surtout dans la reconnaissance des caractères sur une image. On pense notamment à Waygo – adaptée pour le chinois, le japonais et le coréen – ou encore Pleco. L'application propose également des fonctionnalités avancées telles que la reconnaissance de l'écriture manuscrite.

 

Et voilà ! 😉 Nous espérons que cet article vous aura convaincu de franchir le pas ! Surmonter la barrière de la langue en voyage peut sembler intimidant, mais avec les bonnes astuces et les bons outils, il n'y a pas de raison de s'inquiéter. Grâce aux applications de traduction, la communication à l'étranger est même plus facile que jamais ! Elles offrent des fonctionnalités de traduction vocale en temps réel qui vous permettent de parler avec les locaux sans tracas.

Commentaires


DALLE_photo_edited.jpg

Bienvenue sur notre blog ami(e) voyageur(euse) !

Ici tu vas pouvoir te perdre dans nos aventures aux quatre coins du monde, découvrir nos astuces pour voyager sans te ruiner, mais aussi rire de nos anecdotes les plus embarrassantes ! Alors, prêt(e) à embarquer ? 😉

Pour recevoir
toute mon actu

Merci pour votre envoi

  • Facebook
  • Instagram
  • Twitter
  • Pinterest
bottom of page